: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Si vous souhaitez connaitre le prix de la salle de bain, on ne peut mieux tomber sur cet article ! La plupart des logements possèdent une seule salle de bain pour tous les habitants. Pour toute la famille, pour couple ou pour célibataire, le plan d’une salle de bain doit être bien pensé pour qu’elle puisse accueillir un maximum d’espaces de rangement et d’équipements, tout en préservant une circulation aisée. Dans l’optique de jour d’un espace optimal, il est alors important de bien aménager sa salle de bain. Pour ce faire, quelques règles sont de mise…

Les fondamentaux de la salle de bain

De nos jours, les éléments sanitaires tels que le lavabo, la douche (classique ou italienne), la baignoire ou les WC sont les indispensables d’une salle de bain. Parce qu’ils ont chacun leur dimension, il est très important de calculer l’espace qu’ils requièrent, en tenant compte des éléments qui suivent :

  • le modèle standard du bac à douche mesure 90 x 90 cm,
  • le lavabo se situe généralement sur un plan de toilette,
  • l’espace consacré aux WC doit être au moins de 80 cm de largeur et de 130 cm de longueur,
  • les dimensions d’une baignoire font en moyenne 160 ou 170 × 70 cm.

L’éclairage de la salle de bain

Le choix des éclairages d’une salle de bain doit s’adapter aux différents usages qu’on doit en faire. Ainsi, pour l’éclairage :

  • du miroir, on doit privilégier les lampes halogènes qui permettent d’éclairer le visage sans générer un éblouissement,
  • global, le choix le plus évident serait un plafonnier ou des spots encastrés,
  • et pour l’éclairage d’ambiance, qui contribuera à apaiser lors des moments de détente. Le mieux est d’opter pour des LED de couleurs douces.

L’espace entre les différents équipements de la salle de bain

Même si on ne dispose que d’une petite salle de bain, on doit respecter quelques règles pour favoriser l’espace, la circulation et le confort de tous les utilisateurs :

  • pour une seule personne, il faut au moins 55 cm pour pouvoir circuler et s’accroupir s’il faut 105 cm pour deux personnes,
  • devant le lavabo ou la douche, on doit dégager un espace de 70 cm,
  • devant les toilettes, une distance de 60 cm est suffisante,
  • entre chaque élément, une distance minimale de 15 cm est nécessaire.

Une fois le plan conçu au centimètre prix, il faut évaluer le prix d’une salle de bain, en fonction de tous les éléments qu’on souhaite y intégrer.

Le prix du carrelage

On peut dire que le carrelage est le matériau omniprésent qu’on retrouve dans une salle de bain. Dans la pratique, les propriétés techniques du carrelage permettent à la salle de bain de ne pas subir les dégâts liés à l’humidité. De plus, le carrelage mural ou au sol garantit un nettoyage simple assorti d’une durée de vie très longue.

Le prix d’un carrelage se chiffre de 10 à 220 €/m², selon la nature du matériau (par exemple, du grès cérame).

Le prix de la baignoire

Si la salle de bain dispose de suffisamment d’espace, on peut y envisager l’installation d’une baignoire. Cet élément confortable et esthétique est gourmand en espace. Si l’espace et le budget dont on dispose le permettent, on peut même opter pour une baignoire et une douche.

Le prix d’une baignoire dépend du matériau utilisé ainsi que de l’esthétique de ses finitions. On doit compter à partir de 70 € pour une baignoire acrylique, 2000 € pour une baignoire en fonte luxe, voire 5000 € pour un système hydro-massant.

Le prix d’une douche

Une autre installation importante pour les travaux d’une salle de bain est la douche. Une douche propose de nombreux avantages. Elle :

  • occupe peu d’espace à l’intérieur de la salle de bain,
  • est très esthétique,
  • permet de se laver plus rapidement, par rapport à l’usage d’une baignoire.

Une douche peut être décorée de parois en verre et disposer de murs recouverts de carrelage.

Le prix d’une douche peut compter pour un prix de 200 à 1 000 €.

Le prix d’un lavabo

Les travaux de salle de bain impliquent obligatoirement l’installation d’un point d’eau haut, de type lavabo ou vasque. Habituellement, le lavabo est placé sur un meuble dédié permettant de dissimuler le siphon, l’arrivée d’eau, voire disposer d’un petit rangement. Il est aussi possible de réaliser une installation plus luxueuse, d’un plan de travail identique à celui d’une cuisine. Un plan de ce type, nommé paillasse, accueille en général une vasque, soit un lavabo encastré dans le plan. Le plan peut se décliner en plusieurs matériaux comme le carrelage, le marbre ou le bois synthétique, si le bois naturel est à proscrire. Quant au lavabo et à la vasque, il peut être réalisé à partir de différents matériaux, comme la céramique, la pierre, l’inox, le verre, le béton, le marbre ou même la résine.

Le lavabo ou la vasque peut se négocier à des prix allant de 25 à 700 €.

Le prix de la robinetterie

Pour équiper la baignoire, la douche et les lavabos, on doit aussi réaliser l’installation d’une robinetterie. Il existe un large choix de possibilités si le choix est tourné généralement pour le robinet mécanique, à tourner pour ouvrir et fermer et les mitigeurs disposant d’une vanne. Pour la douche ou la baignoire, on peut installer un mitigeur thermostatique, qui fait couler l’eau à une température définie, pour réaliser de grandes économies d’eau.

Les robinets peuvent représenter un coût allant de 50 à 500 €.

Le prix d’une sèche serviette

Le projet d’aménagement d’une salle de bain peut aussi comprendre la mise en place d’une sèche serviette. Cet élément permet de chauffer les serviettes, voire servir de chauffage d’appoint. Les sèches serviettes ont la possibilité de fonctionner à l’électricité ou être à eau, raccordées au réseau de chauffage.

Le prix d’une sèche serviette peut se situer entre 350 et 1 500 €.

La réalisation d’une salle de bain

La rénovation ou la construction d’une salle de bain doit suivre un plan détaillé. En premier, on doit installer le carrelage, que ce soit au sol ou au mur, puisque tous les éléments doivent s’appuyer contre lui. Ensuite, on peut procéder dans l’ordre qu’on veut, pour la réalisation de l’aménagement de tous les équipements souhaités. Cependant, il faut veiller à ce que les finitions soient « nickel », surtout au niveau des joints de la baignoire ou de la douche, pour empêcher l’eau de s’infiltrer. Également, on doit mettre en peinture les surfaces qui ne sont pas couvertes de carrelage, via une peinture spéciale salle de bain.

Le tarif de réalisation d’une salle de bain

Pour la rénovation ou la réalisation de la salle de bain, il est conseillé de faire appel aux services d’un professionnel. Il est à même d’assurer le confort optimal d’une maison, tout en veillant au respect des normes et de la qualité finale. Bien entendu, les services d’un professionnel sous-entendent un budget de prix de pose d’une salle de bain. Pour réduire les coûts, on demande plusieurs devis pour dénicher celui qui saura satisfaire en termes de rapport qualité/prix.

Pour la pose d’une salle de bain, les services d’un professionnel peuvent représenter un coût horaire allant de 50 à 70 €/h.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici