Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Installer un velux pour gagner de l’espace

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
installer un velux, Séjour sous les combles avec une fenêtre de toit ou velux

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Installer un velux dans les combles ou les greniers permet d’avoir une pièce de vie supplémentaire. Naturellement, à part le gain en luminosité permis par la fenêtre de toit, pour que cette nouvelle chambre puisse être confortable et être aménagé, il faut aussi bien l’isoler. Plus de confort, plus de lumière, plus d’espace, tels sont les principaux mots d’ordre dans l’aménagement d’intérieur. En principe, il ne s’agit pas seulement d’optimiser l’espace disponible dans les différentes pièces de la maison, mais également d’utiliser les autres parties jusque-là considérées comme étant inhabitables, voire insalubres, dans certains cas.


Le manque d’espace ou le souci d’en gagner pousse parfois le propriétaire à aménager ces pièces sous-utilisées. Le gros du problème réside dans la façon dont on doit rendre ces pièces habitables, notamment en y apportant de la lumière et de l’air ambiant. L’installation d’un velux est la solution la plus plausible dans ce cas. En effet, non seulement la fenêtre de toit peut apporter une petite touche de rusticité à l’aspect externe de la maison, mais également elle permet d’effectuer la pose d’une sorte de lucarne sur le toit qui apporte de la lumière et de l’air.


Toutefois, l’installation du velux nécessite de gros travaux au niveau de la toiture, indépendamment de l’aménagement proprement dit de la pièce. C’est en fonction de la structure de la charpente ou de la nature de la toiture que sa pose soit compliquée ou pas. Ceci conditionne également le type de fenêtre que l’on doit poser et adapter à la toiture.



Maîtriser le budget et les dispositions réglementaires


Précédant le montage du devis, l’acquisition du ou des velux, il est primordial de savoir qu’il est possible de bénéficier de subventions via les aides de l’ANAH ou de l’ADEME à travers des crédits d’impôt. D’autres formes d’aides financières sont également possibles en fonction des dispositions mises en place par les municipalités. Par ailleurs, à travers les niches fiscales, on peut penser à faire diminuer sensiblement le coût des travaux, en fonction de leur ampleur et de leur nature.



Réglementation pour installer un velux


Il faut également considérer la législation locale ou nationale avant de poser une fenêtre de toit. Dans les communes classées, des normes collectives doivent être observées quant au type et aux couleurs choisies, notamment pour le respect de la continuité de l’architecture. En effet, certaines localités ont leur législation propre concernant l’architecture, il est ainsi indispensable de s’y conformer et de demander une autorisation de travaux.


À part ces législations locales, le Code civil oblige également au respect de certaines dimensions et de mesure concernant l’installation des fenêtres de toit. La distance minimale entre le bord extérieur et la limite de séparation est ainsi de 1,90 m. Aussi, la distance de 0,60 m est à respecter entre l’angle du velux et la limite de séparation.



Installer un velux : connaître les différentes options pour fenêtre de toit


Il existe trois types d’ouverture pour les fenêtres de toit. Il y a celles



A ouverture latérale


On les appelle communément des lucarnes. Elles possèdent généralement une charnière sur la longueur. Leur intérêt réside dans le fait qu’elles offrent la plus grande ouverture par rapport à d’autres types de velux, facilitant l’accès au toit ou à la terrasse. Toutefois, son ouverture est exclusivement effectuée d’une façon manuelle.



La fenêtre de toit à ouverture par projection


Elle est à peu près semblable à celle à ouverture latérale. Ce qui la distingue est sa facilité d’ouverture et sa capacité à faire entrer une plus grande quantité de lumière.



La fenêtre de toit à ouverture par rotation


Elle peut être de modèle manuel ou motorisé. C’est le seul de ces trois types qui peut être doté d’une motorisation. Il est possible de les commander à distance, ce qui peut offrir une aisance et un certain confort. Ce type de fenêtre est à préférer pour les combles ou les greniers aménageables. Toutefois, une fois ouvert, ce type de fenêtre prend un peu d’espace à l’intérieur.


À part ces trois modèles qui sont les plus courants sur le marché, d’autres types de velux sont également disponibles en fonction de la forme du toit et de l’architecture de l’habitation.



La fenêtre balcon


Il s’agit notamment de la fenêtre balcon. Comme son nom l’indique, une fois ouverte, elle est semblable à un petit balcon qui peut apporter un gain de lumière et une sensation de plus d’espace à la pièce. Il y a également la fenêtre d’accès-terrasse. Ce type de fenêtre permet en même temps de gagner de la lumière et un accès à la terrasse sans perdre de l’espace, étant donné que son ouverture ressemble à celle d’une fenêtre de toit classique. Ce type de fenêtre offre également un design moderne à la pièce.


Enfin, il y a les éléments vitrés fixes et de façade qui se combinent avec une fenêtre classique. Son principal avantage est celui de permettre d’obtenir un gain de lumière plus important, jusqu’au sol notamment. L’apport de lumière vient en même temps du toit et de la fenêtre. Ce type de fenêtre de toit procure également une sensation de plus d’espace grâce à une vue qui s’étend sur l’extérieur.



Installer un velux soi-même


Même s’il est plus recommandé de recourir aux services d’un professionnel pour la pose d’un velux, l’installation de ce dispositif est tout de même relativement aisé pour les bricoleurs. C’est toutefois possible pour les bricoleurs les plus avisés, sinon on risque d’endommager totalement la structure même de la toiture si l’on joue les apprentis.


Pour commencer, on trace les contours de l’alignement de la fenêtre à installer à l’intérieur de la pièce. Ces contours définiront l’emplacement de l’encastrement du velux. Ensuite, on découpe l’habillage en plâtre en suivant les contours, et on enlève les isolants et les tuiles extérieurs avec une scie sabre. Après, il faut réaliser les chevêtres et les découper au ras les liteaux. À l’extérieur, il faut procéder à la séparation de l’ouvrant au dormant du velux et poser les dormants aux coins des liteaux. Une fois tout ceci réalisé, on entame l’installation de la bavette et on visse le profilé sur le haut de la bavette.



La suite des étapes de l’installation


Il faut ensuite concevoir un couloir d’évacuation entre la fenêtre et les tuiles et poser les noquets contre le dormant avant de replacer les tuiles. Il ne faut pas oublier de recouvrir les noquets avec un profilé pour parfaire l’étanchéité. Ensuite vient la pose d’une couverture de la partie supérieure du dormant et de la bavette d’étanchéité. Une fois la structure du velux installée, il faut passer à l’injection de la mousse expansive entre le chevêtre et le dormant.


L’opération se termine par la mise en place d’une bande de plâtre dans la rainure du châssis et les opérations de remise en l’état par la mise en plâtre des jonctions. Le ponçage et la peinture viennent en dernier lieu. Même si toutes ces opérations semblent assez difficiles, avec un peu de persévérance et de compétence, on peut y arriver plus ou moins facilement.



Installer un velux : les prix varient en fonction des modèles


Le prix du velux varie en fonction du modèle et des options. Pour le type de fenêtre classique à ouverture latérale, le prix peut se négocier entre 120 et 300 euros, en fonction du fait qu’il soit en simple ou double vitrage, ainsi que de sa dimension.


Une fenêtre de toit à ouverture par projection coûte entre 70 et 700 euros, également en fonction de ses spécificités.


La fenêtre à ouverture par rotation est beaucoup plus chère, même si ce n’est pas ce qui est le mieux pour un gain d’espace. Généralement motorisée, elle se négocie entre 120 et 1700 euros sur le marché.


Ces prix indicatifs sont hors coût de prestation de pose par un professionnel. D’une façon générale, ses rémunérations varient entre 200 et 400 euros par fenêtres.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

matériaux pour fenêtre

Le choix des matériaux pour fenêtres

Pour que l’isolation soit au top, on ne doit jamais négliger le choix des matériaux pour la fenêtre. Et ce qu’il s’agisse d’un remplacement d’une fenêtre existante ou dans le neuf. Les fenêtres constituent l’une des composantes essentielles et importantes…

coût d'installation d'une fenêtre,aides pour l'isolation des combles

Le coût d’installation d’une fenêtre

Le coût d’installation de la fenêtre est modulable selon qu’elle soit en PVC, en alu ou en bois. Le prix des travaux de menuiserie liés à un changement de fenêtre se divise généralement en deux. On peut citer le prix…

changer fenêtre, remplacement fenêtre, Fenêtre, baie vitrée dans un appartement

Changer une fenêtre : solutions, procédures et aides

Changer la fenêtre consiste à satisfaire certaines priorités pour la pérennité du bâti mais aussi le confort. En effet, les fenêtres vétustes deviennent inesthétiques, mais surtout inefficaces en termes d’isolation thermique et acoustique. Par ailleurs, le changement des fenêtres a…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *