Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Les aides sur l’isolation de combles

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
coût d'installation d'une fenêtre,aides pour l'isolation des combles

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Comme tous travaux liés à l’amélioration de la performance énergétique du bâti, il y a aussi des aides disponibles pour l’isolation des combles. Quand on peut ainsi amortir le coût de réalisation d’une extension de la maison, pourquoi hésiter ? La réalisation de l’isolation des combles requiert un budget non négligeable, mais peut être diminué grâce aux aides financières telles que le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) ou l’Eco-prêt à taux zéro. D’autre part, certaines régions proposent également des aides. Il serait bon de repréciser que l’isolation des combles permet de diminuer sa facture de chauffage en hiver, mais aussi de profiter d’une maison mieux tempérée l’été.


C’est, sans aucun doute, profiter d’une maison plus confortable, dans laquelle on aime toujours y rester et où il fait bon d’y vivre. En effet, dans la pratique, 25 à 30 % des déperditions énergétiques sont dues à des combles mal ou non isolés. Pour pouvoir bénéficier des aides de l’État dans le cadre de la rénovation énergétique, il est obligatoire de faire appel à un professionnel, labellisé RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement à compter du 1er janvier 2015.



Aides pour l’isolation des combles :  le crédit d’impôt développement durable ou CIDD


On peut bénéficier de ce crédit d’impôt si le logement est achevé depuis plus de deux ans. Le logement doit appartenir à un contribuable propriétaire qui s’engage à le faire louer à usage d’habitation principale, pour une durée minimale de cinq ans. Les locataires doivent être des personnes autres que le conjoint ou un membre de leur foyer sur le plan fiscal. Le crédit d’impôt développement durable est de 18 % du montant des travaux d’isolation thermique des parois opaques comme les murs, des toitures, des sols ainsi que la fourniture et la pose, dans la limite d’un plafond de dépenses fixé à 150 € par m² de parois isolées via l’extérieur et à 100 € TTC par m2 de parois isolées par l’intérieur. Ce taux de 18 % est susceptible d’être ramené à 15 %.


 

Aides pour l’isolation des combles :  le crédit d’impôt de transition énergétique ou CITE


Le CITE a remplacé le CIDD pour les dépenses sur les travaux d’efficacité énergétique payés depuis septembre 2014. Les travaux éligibles au CITE sont entre autres, les travaux d’isolation thermique des parois opaques, des planchers bas, de la toiture et des murs en façade ou en pignon comprenant la fourniture et la pose. Cette liste touche également les combles perdus. Le demandeur se verra donc octroyé d’un crédit d’impôt d’un taux de 30 % pour les dépenses sur les travaux d’isolation. Cependant, il faut noter que ce crédit fait l’objet d’un plafond de 100 euros TTC par m2.


Également, la résistance thermique R de l’isolant choisi doit dépasser ou être égal à 7 m2.K/W. Cette information est visible sur les étiquettes en magasins. Il en est de même pour les caractéristiques des fiches produits. Sans oublier que les matériaux doivent être fournis et réalisés par un professionnel labellisé Reconnu Garant de l’Environnement ou RGE.



Aides pour l’isolation des combles :  l’éco-prêt à taux zéro


Cette aide permet de bénéficier d’un prêt de l’État d’un montant pouvant atteindre jusqu’à 30 000  euros, à taux zéro, pour la réalisation de quelques travaux. À titre d’exemple, il peut s’agir d’un bouquet de travaux, soit une combinaison de 2 types de travaux tels que l’isolation des combles et l’installation d’un système d’un chauffage au bois. Une autre possibilité est la réalisation de travaux permettant d’obtenir une performance énergétique globale minimale. Parmi les conditions d’admission on peut citer le fait de faire effectuer les travaux par un professionnel labellisé Reconnu Garant de l’Environnement RGE et d’utiliser un isolant ayant une résistance thermique supérieure ou égale à 7 m2.K/W.



Aides pour l’isolation des combles : le pacte énergie solidarité


Cette forme d’aide permet d’être éligible à une réalisation de l’isolation des combles pour 1 € pour 50 m2 et 14 € TTC/m2 supplémentaire. L’objectif de ce programme d’aide est de lutter contre la précarité énergétique des habitations des ménages les plus modestes. Ce pacte concerne la réalisation de travaux prioritaires visant l’amélioration de manière conséquente de la performance énergétique d’un logement.



Aides pour l’isolation des combles :  les aides de l’Anah


La subvention de l’Anah, l’Agence nationale de l’habitat, permet de financer des travaux d’économie d’énergie tels que l’isolation des combles, dans une habitation achevée depuis au moins quinze ans. Les bénéficiaires sont les propriétaires occupants disposant d’un revenu fiscal de référence. Le montant peut atteindre les 50 % du montant des travaux, retenus dans la limite de 20 000 € pour une tranche de revenus précise si le taux est de 35 % du montant des travaux, soit 7 000 € au maximum pour une autre tranche de revenus. Cette subvention est cumulable avec l’aide de solidarité écologique ou ASE du programme « Habiter mieux ». Le montant est de 3 000 €. Cette somme sera majorée d’un montant plafond de 500 € maximum si on bénéficie d’une aide d’une collectivité locale.


Ainsi, en Poitou-Charentes, les aides peuvent atteindre les 1300 euros selon les revenus dans le cadre du programme « Habiter Mieux ». Dans le Pays de la Loire, l’isolation des combles permet de profiter d’une aide comprise entre 30 % et 50 % du montant total des travaux.



La prime énergie


Les primes « énergie » aident aussi pour l’isolation des combles. Pour bénéficier de ces primes, il faut remplir quelques conditions :




  • Au préalable, on doit faire la demande de prime énergie avant d’accepter le devis des travaux d’isolation auprès des professionnels.

  • L’isolant choisi doit posséder un coefficient de résistance thermique égale ou plus de à 7 m².K/W en comble perdu

  • Il importe qu’un artisan Reconnu Garant de l’Environnement RGE œuvrant dans le domaine de la pose de matériaux d’isolation thermique réalise les travaux d’isolation.

  • Une certification de produit ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants) doit attester de la performance de l’isolant. Le cas contraire, le matériau doit bénéficier d’un avis technique valide. C’est le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) ou de tout autre organisme européen accrédité aux normes NF EN ISO/CEI 17025 et NF EN 45011 qui se chargera de cette validation.


Les travaux éligibles à cette aide


Les travaux éligibles concernent l’isolation du plafond des combles aménagés. Mais l’isolation du plancher des combles non aménagés ou l’isolation du toit le sont également.


Pour l’obtention d’une Prime Énergie, on doit envoyer par courrier quelques documents. L’envoi doit avoir lieu dans les 10 mois qui suivent la date de fin des travaux. Ce sont entre autres :




  • La copie de la facture des travaux réalisés.

  • La facture précisant le montant du matériel et le coût de la main d’œuvre, mais pas n’importe quelle facture. Le demandeur doit l’émettre après la fin des travaux. Elle doit comporter la signature de l’artisan professionnel. Elle regroupe également les mentions techniques demandées sur l’attestation sur l’honneur.

  • Il est impératif qu’une ’attestation sur l’honneur accompagne la demande de Primes Énergie. Elle est à faire signer par l’installateur et le bénéficiaire des travaux.

  • Le justificatif de revenus, pour avoir une prime énergie bonifiée.

  • La copie de l’avis d’imposition.

  • L’attestation complémentaire détaillant la composition du foyer.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

isolation combles habités, pare vapeur combles, combles isolation

Le pare-vapeur dans les combles : est-ce une nécessité ?

Si le pare-vapeur est un des éléments phares à considérer afin d’assurer une bonne isolation à l’intérieur d’une habitation, est-il nécessaire dans les combles ? Il s’agit d’un écran de protection souple et imperméable à l’air. Un pare-vapeur est généralement…

l'espace des combles, Chambre à coucher d'un appartement sous les combles aménagés

Les combles en tant qu’espace de vie supplémentaire

Quand la famille s’agrandit ou quand les occupants de la maison semblent à l’étroit, aménager l’espace des combles permet de gagner une pièce supplémentaire. On peut dire que les combles constituent une opportunité pour augmenter son espace de vie, intérieur.…

toiture traditionnelle en tuile avec une isolation en paille, isolation par l'extérieur, coût isolation toiture

Coût d’une isolation de la toiture

D’une importance capitale pour optimiser l’efficacité énergétique et le confort thermique de la maison, le coût d’isolation de tout ou d’une partie de la toiture demeure assez conséquent. En effet, la toiture constitue la paroi de la maison qui tient…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *