Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

L’isolation des combles aménageables

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
guide isolation combles, aménagement de la toiture, isolation combles aménageables

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En raison d’une possibilité d’avoir une pièce supplémentaire dans la maison, l’isolation des combles aménageables peut être une bonne alternative. Effectivement, pour que cette pièce soit fonctionnelle et confortable, l’aménagement doit prendre en compte de l’isolation. On peut procéder à ces travaux que ce soit dans le neuf ou en rénovation. Une isolation effectuée avec soin constitue un véritable pré requis au confort des combles aménagés et à l’économie d’énergie. On sait par une simple loi physique que l’air chaud monte pour donner la place à l’air froid et que par ailleurs les combles sont en contact direct avec l’extérieur par la toiture.


Ainsi, il s’avère invivable sous les combles sans isolation : le nouvel espace de vie sera étouffant en été et trop froid pendant l’hiver. Une bonne isolation acoustique desdits combles habités est tout aussi importante. Sans elle, le bruit des intempéries frappant le toit ou de toute autre vibration résonnera en plus haute intensité dans la pièce.



Isolation des combles aménageables : les différentes techniques


L’isolation de combles habitables est assez contraignante. Comme la pose d’isolants de combles de type laine de verre est très irritante, il faut porter des vêtements longs, une tunique de protection, sans oublier les lunettes de protection et un masque. Pour plus de facilité et de praticité, il faut, de préférence, travailler à plusieurs. Isoler des combles vides serait ainsi plus facile. L’isolation de combles habités s’effectue en deux couches. La première couche est faite de laine de verre ou autre isolante et est fixée entre les chevrons de la charpente. La seconde couche trouvera place en surexposition sur les chevrons, via des suspentes.



Détails de la pose de l’isolation des combles aménageables


Pour fixer les suspentes, il faut veiller à ce que chaque suspente soit perpendiculaire au chevron sur lequel elle est fixée. Elle se visse à l’aide d’un tournevis électrique et de deux vis à bois de 35 mm. La fixation de suspente est à faire dans chaque coin des combles. Par la suite, elles sont liées à l’aide d’un fil tendu. On posera une suspente sur un intervalle de 60 centimètres ou moins, le long de chaque chevron. Pour chaque rangée de suspentes, il faut commencer par fixer les suspentes des extrémités pour tendre un fil entre elles et s’en servir pour la fixation des suivantes.


Quand les suspentes sont fixées, on doit pouvoir poser une première couche d’isolant, entre les chevrons de la charpente. Après la mesure des écarts entre deux chevrons, on coupe l’isolant à cette mesure en ajoutant un centimètre. Par la suite, il faut intercaler l’isolant directement dans la charpente, entre les chevrons. Il faut ensuite poser une seconde couche sur les suspentes. Il faut embrocher l’isolant sur les suspentes, en veillant à verrouiller chaque suspente avec une rondelle.



La suite des travaux de la pose


Pour enchaîner, il faut poser la membrane d’étanchéité pour empêcher les problèmes d’humidité. Cette dernière a la capacité de compacter l’isolant pour nuire ne pas nuire à l’isolation. Ainsi, il faut poser une membrane d’étanchéité sur les couches isolantes. En découpant la membrane aux bonnes dimensions, il faut calculer dix centimètres de longueur de plus entre les lés, au niveau des murs. Il faut embrocher la membrane sur les suspentes. On enchaîne par le fait de clipser une clef sur les rondelles de suspentes pour les verrouiller. Un adhésif permettra d’accrocher les lés entre eux. Le long des murs et des fenêtres de toit, un mastic spécial pourra accrocher la membrane. Il ne faut pas oublier de poser les fourrures.


Pour cela, on clipsera les fourrures horizontales par-dessus les clefs des suspentes. Les lignes de fourrures sont reliées entre elles via une éclipse de raccordement. Sur la fenêtre de toit, il faut laisser un espace de 2 centimètres entre la fourrure et le bord de la fenêtre. Ensuite, il faut hisser les plaques sur les combles avec une lève-plaques. Il faut visser directement les plaques aux fourrures avec un tournevis électrique. Les finitions ne sont pas en reste. Pour peaufiner la pose, il faut couper tous les excédents de membranes d’étanchéité sur la paroi. Ensuite, il faut appliquer un enduit pour joints entre les plaques suivi d’une bande de calicot. Le lendemain, il faut compléter le tout avec une nouvelle couche d’enduit bien lissée entre les parois. On peut finir par peindre les parois ou par y appliquer un revêtement décoratif.



Isolation des combles aménageables : les travaux à prévoir pour l’aménagement


Le premier acte à faire avant l’aménagement des combles est la vérification par un architecte ou un ingénieur de l’état de leur structure ainsi que de leur constitution. Ceci est utile pour bien estimer la faisabilité du projet et ainsi et de ne faire courir à la maison tout risque de détérioration. Parmi la liste des travaux à faire, à part l’isolation, on peut citer les plus recourus :




  • la modification de la charpente et du plancher, pour bénéficier e plus d’espace à l’intérieur des combles,

  • la création d’ouvertures comme les fenêtres de toit, les lucarnes ou les portes. Cette étape est importante, car elle permet de déterminer la qualité de l’aménagement des combles. Il sera défini si les combles seront un espace de vie prisé, lumineux et bien aéré,

  • la viabilisation ou le raccordement de l’électricité, la réalisation de la ventilation, du revêtement du plancher, de la peinture, de la réalisation de la plomberie si besoin.


Les avantages et inconvénients de l’aménagement des combles


La transformation des combles aménagés présente beaucoup d’avantages. Les principaux sont le gain d’espace intérieur et de l’amélioration certaine du confort grâce à une gestion plus facile de l’espace. En effet, l’espace de vie obtenu peut être transformé en chambres supplémentaires, en bureaux, en salle de jeu, en suite parentale, etc. Le niveau de confort ne fait qu’augmenter par amélioration de la luminosité ou de la ventilation par le biais de l’installation d’une fenêtre Velux ou même d’une lucarne. Il ne faut surtout pas oublier le fait que l’isolation des combles permet de réduire de 30 % les fuites thermiques. Le dernier et pas le moindre est l’éligibilité aux différentes aides écologiques que cette opération permet de jouir.


Le principal inconvénient des combles aménagés est son coût non négligeable. En effet, les travaux à faire ne sont pas minimes et requièrent un budget conséquent. Par ailleurs, qui dit travaux dit bruits, les voisins et les occupants de la maison doivent subir les bruits liés aux travaux.



Les aides liées à l’isolation des combles aménageables


Les aides auxquelles on peut prétendre pour les travaux d’isolation des combles sont multiples. Ce sont, entre autres :




  • Le crédit d’impôt pour les économies d’énergie et le développement durable. On peut obtenir ce crédit d’impôt sur le revenu pour quelques matériaux d’isolation thermique, à condition que l’habitation soit achevée depuis plus de deux ans. Le taux de ce crédit d’impôt s’applique à la condition que ces équipements soient installés dans une habitation achevée avant le 1er janvier 1977 et que l’installation soit faite au plus tard le 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition de l’habitation.

  •  L’éco-prêt à taux zéro, pour les logements de résidence principale achevés avant le 1er janvier 1990.

  • L’éco-subvention qui s’adresse aux travaux d’isolation des combles dont le montant est compris entre 1500 et 13 000 euros.

  • Le prêt à l’amélioration de l’habitat qui peut atteindre 80 % du montant des travaux. Le plafond est toutefois de 1067,14 euros.

  • Les prêts travaux avec un taux variant entre 3, 5 et 9 %.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

isolant pour combles, isolation combles à 1 euro, passoire énergétique

Quel isolant pour isoler les combles ?

En construction comme en rénovation, on peut se demander quel isolant convient mieux pour les combles. Pour tout connaître sur les propriétés des différents isolants, si vous désirez isoler vos combles ou juste en savoir plus sur les calculs détaillés…

l'espace des combles, Chambre à coucher d'un appartement sous les combles aménagés

Les combles en tant qu’espace de vie supplémentaire

Quand la famille s’agrandit ou quand les occupants de la maison semblent à l’étroit, aménager l’espace des combles permet de gagner une pièce supplémentaire. On peut dire que les combles constituent une opportunité pour augmenter son espace de vie, intérieur.…

isolation toiture, combles, isolation phonique, isolation combles aides financières

Isolation des combles : les aides financières possibles

Bien qu’il s’agisse d’une démarche bien sensée, l’isolation des combles constitue un vaste lot de travaux aussi coûteux que laborieux. Pour la mettre en œuvre, il faut détenir un budget assez conséquent. Heureusement, ce type d’opération s’inclut dans celles qui…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *