Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Les outils de géolocalisation d’un chantier

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
géolocalisation chantier

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La géolocalisation d’un chantier est une solution en ligne vous permettant de visiter un terrain sans vous déplacer. Lors d’un appel d’offre, il se peut en effet qu’on vous demande de produire un plan d’installation de chantier, mais que vous n’avez pas le temps ou la possibilité de vous rendre sur place. Ce dernier est en fait aussi important que le plan de terrassement. C’est là justement que des outils de géolocalisation d’un chantier trouvent toute leur utilité.


La géolocalisation ou le géoréférencement désigne un procédé qui permet de positionner un objet sur un plan ou une carte, via des coordonnées géographiques. Cette opération est effectuée avec le concours d’un terminal capable d’être localisé ou d’autres techniques capables de publier des coordonnées géographiques comme la latitude et la longitude. Les positions enregistrées sont gardées au sein du terminal pour être extraites ultérieurement ou transmises en temps réel vers une plateforme de géolocalisation.


La transmission en temps réel requiert un terminal équipé d’un moyen de télécommunication du genre GSM (Global System for Mobile Communications), GPRS (General Packet Radio Service), UMTS (Universal Mobile Telecommunications System), radio ou satellite. Ceci permet la visualisation de la position du terminal dans une carte à travers une plateforme de géolocalisation, la plupart du temps accessible sur Internet. Les méthodes de géolocalisation les plus courantes sont Google Earth et Bing Maps.



La géolocalisation de chantier et les travaux de Bâtiment et Travaux Publics


Les méthodes évoquées précédemment peuvent être utilisées en Bâtiment et Travaux Publics. Pour comprendre les utilités de la géolocalisation, il faut se placer dans l’hypothèse d’un appel d’offres. En effet, lors de la découverte du DCE (Dossier de Consultation des Entreprises), celui-ci indique que le projet concerné se situe à une adresse déterminée (3 Boulevard du Levant, 95220 Herblay, par exemple). Quand on n’a pas le temps de se déplacer pour visiter le terrain, et qu’il est demandé à l’appel d’offre de réaliser un plan d’installation de chantier, la géolocalisation est la solution capable de faire visiter le terrain, sans bouger de son bureau.



Le Google Maps


Google Maps désigne un service gratuit de cartographie en ligne. Ce service est une création du géant Google. Google Maps a été lancé en 2004 aux États-Unis, en 2005 au Canada et en Grande-Bretagne. En France, il a été lancé le jeudi 27 avril 2006, de manière simultanée qu’en Allemagne, Espagne et Italie. Ce service permet, depuis l’échelle d’un pays, de zoomer jusqu’à dans l’échelle d’une rue. On peut même visionner des prises de vues fixes montrant les détails de certaines rues, accessibles avec la passerelle Google Street View.


On peut disposer de deux types de vue dans Google Maps, une vue en plan classique comportant les noms de la rue, du quartier et de la ville ainsi qu’une vue en image satellite. Actuellement, il détient une couverture mondiale. Outil de géolocalisation puissant, on peut le trouver dans le menu horizontal en haut de la page d’accueil de Google. Il suffit de saisir l’adresse du terrain et on peut le visualiser.


Pour la vue satellite, on peut avoir les types d’information liés à la situation du terrain (agricole, vierge…). Il peut être entouré d’une route, d’un rond-point, de haies, de diverses habitations, d’un pylône électrique… Pour la fonction Street View, on peut l’activer en faisant glisser le bonhomme orange qui se situe à gauche de l’écran, sur une rue. On fait glisser l’image pour naviguer à 360 °. La vue proposée donne plus de détails : la présence d’une ligne électrique haute tension, la séparation de la route par un fossé… autrement dit, diverses informations intéressantes et importantes qui permettent de budgétiser au prix le plus juste tous les travaux qui sont à y effectuer.



Le Bing Maps


Le Bing Maps ou Bing Cartes (ex Live Search Maps, Windows Live Maps et Windows Live Local) désigne un service web de cartographie. Il fait partie du moteur de recherche Bing et emploie le service de Bing Maps for Enterprise. C’est en juillet 2015 que Microsoft a dévoilé sa version d’outil de cartographie. En général, Bing Maps propose des services équivalents à Google Maps.


Pour la vue satellite, il faut savoir que Google et Microsoft ont recours aux services de sociétés différentes qui proposent des prises à des dates différentes. Pour Bing Maps, la résolution peut être plus nette et plus précise, pour apprendre plus de « choses » sur le terrain si les photos peuvent être plus récentes, pouvant faire apparaître l’existence d’un nouveau bâtiment mitoyen, au moment de commencer les travaux. Bing Maps dispose également d’une fonction concurrente du Street View de Google, dénommé Street Side. Cependant, la France ne peut pas encore l’utiliser puisque Street Side n’y est pas encore disponible.



Les vues prises par avion


Bing et Google disposent tous deux de cette fonctionnalité. Les vues plongeantes prises par avion permettent de facilement estimer toutes les hauteurs nécessaires. Il s’agit entre autres du nombre d’étages d’un bâtiment mitoyen, par exemple. On peut aussi avoir plusieurs informations invisibles en plan.



Géolocalisation d’un chantier : le Geoportail


Initiative du gouvernement français, ce site propose la consolidation des données géographiques de plusieurs services. On peut dire que c’est le site le plus complet proposant des informations techniques. La résolution des vues satellites lui est généralement inférieure. Dans la pratique, l’activation de plusieurs « calques » dans les menus déroulants de gauche peut informer sur plusieurs choses sur le terrain comme l’existence de lignes électriques, de réseau hydrographique, de zones protégées… Une vue sur ce site peut proposer le numéro de parcelle cadastrale et la confirmation de la présence d’une ligne électrique en dehors de la parcelle, en vert foncé… Il faut savoir que Terra Explorer est le « logiciel » exécutable qu’on peut installer sur son poste pour pouvoir bénéficier de la visualisation 3D du site de Geoportail.



Le « Construire Sans Détruire »


Le service est en ligne depuis le 01 juillet 2012, pour accompagner la réforme du DICT (Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux). Également nommé Guichet Unique, on peut dire que c’est l’équivalent du « Google Maps » des réseaux. En effet, tous les exploitants d’électricité, d’eau et de télécommunications se doivent d’assurer la mise à jour. Et ce, suivant les travaux réalisés. C’est une cartographie intégrale de recollement des réseaux.


Le principe de ce guichet repose sur le fait de :




  • Viser le terrain sur la carte puis dessiner l’emprise du chantier.

  • Disposer d’un programme donnant la liste complète des exploitants susceptibles d’avoir des réseaux dans l’emprise du chantier concerné.


Pour l’utiliser, il faut saisir l’adresse du chantier puis viser sur la parcelle. Et utiliser les couches à gauche pour faire apparaître les informations souhaitées.



La visite « sur terrain »


Même si tous ces outils sont d’une très grande utilité, aucun ne pourra remplacer l’œil humain. Ainsi, le mieux serait de se rendre sur le site en personne, prendre des photos, faire le tour du quartier, s’informer auprès des riverains ou pourquoi pas auprès de la commune. Ce sont autant d’étapes obligatoires avant d’installer son chantier. La visite doit se faire de manière méthodique. Ainsi, à titre d’exemple, il faut repérer les obstacles au sol, les accès, les transformateurs… Quelques critères sont de mise pour être sûr de cerner toutes les caractéristiques, notamment la nature du terrain.


Les spécificités du terrain ont un impact important sur la suite de tout projet de construction. Plusieurs paramètres entrent en jeu comme son relief, sa présence ou non dans une zone à risque. Mais également la nature du sol, du sous-sol et la végétation environnante. Ainsi, pour un professionnel de Bâtiment et Travaux Publics, la connaissance parfaite du terrain de son chantier permettra de mieux identifier les étapes de construction à adopter. Cela permet d’ assurer au mieux sa mission.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

maison neuve

Maison neuve : son acquisition en 5 phases

La mise sur pied d’un projet de construction de maison neuve demande quelques dispositions, étant donné qu’il s’agit plus d’un projet de vie que d’une simple dépense de consommation. C’est autant valable qu’il s’agisse d’une maison contemporaine que d’une habitation…

financement construction maison

Quel financement pour la construction d’une maison ?

Nombreux sont sans nul doute ceux qui se sont déjà posés cette question : vers quel financement se tourner pour la construction de sa maison ? Il s’agit sans nul doute de la plus grande matière à réflexion dans ce…

recherche chantier, terrain à bâtir, un bulldozer effectuant le nivellement d'un terrain en vue d'un chantier de construction

Comment choisir un terrain à bâtir ?

À la base de tout projet de construction, le choix du bon terrain à bâtir est un acte difficile, demandant un maximum de temps de réflexion et d’études. Si on ne le fait pas scrupuleusement, on risque le refus du…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *