You are currently viewing Sanitaires : le choix d’une baignoire ou d’une douche

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les sanitaires tiennent une place à part dans une construction. Indispensables pour l’hygiène quotidien, on les associe aussi souvent à la détente et au bien-être. Que vous ayez une préférence pour la douche ou la baignoire, on vous aide à choisir.

Quand vient le moment de l’aménagement d’une salle de bains, on doit faire le choix entre une douche ou une baignoire. Choisir entre ces deux options est primordial, car la décision prise influence sur l’aménagement de la salle de bains. Dans la pratique, le volume d’une douche ou d’une baignoire n’est point le même. Ainsi, la salle de bains peut être radicalement différente quand on compte y poser une baignoire ou une cabine de douche. Par ailleurs, l’aspect pratique est aussi tout important. De plus, la fonctionnalité de la salle de bains va dépendre selon le choix de la douche ou de la baignoire. Pour départager ces deux solutions, il faut les étudier une à une.

Sanitaires : le choix de la douche

On ne va pas se le cacher, la majorité des Français déclarent opter la douche par rapport à la baignoire. Cette solution est la plus rapide et la plus pratique.

Les avantages de la douche

La douche présente de nombreux avantages pour la salle de bains. À commencer par le gain d’espace, à part la douche italienne, la cabine de douche ne prend que peu d’espace par rapport à une baignoire. La douche est alors une solution intéressante pour un appartement ou une salle de bain de petite taille. Côté prix, à qualités égales, le prix d’une douche est considérablement inférieur à celui d’une baignoire. Pour ce qui est de la pose, celle de la douche est également plus facile et moins coûteuse que celle d’une baignoire. C’est un critère très important, à prendre en compte, au moment de faire son choix.

Les inconvénients de la douche

Choisir la douche comporte aussi quelques inconvénients. En effet, la douche ne permet qu’un usage unique. La baignoire permet à la fois de prendre une douche et un bain si une douche ne permet jamais de prendre un bain. La douche ne convient pas non plus aux personnes âgées. En effet, la douche augmente le risque de chutes. L’inconvénient principal du choix pour la douche réside dans le fait que celle-ci empêche définitivement de disposer d’une baignoire.

Sanitaires : le choix de la baignoire

Pour le cas de la baignoire, bon nombre de personnes considèrent la baignoire comme le moyen de bénéficier d’un bain bien mérité, après une dure journée de labeur.

Les avantages de la baignoire

La baignoire représente de nombreuses qualités. Comme évoquée précédemment, la baignoire garantit le double usage. Une baignoire permet de cumuler la baignoire et la douche, pour faire son choix selon ses envies. La baignoire représente la praticité, la permettant d’être utile dans de nombreuses circonstances. Pour ce qui est de la sécurité, les personnes âgées sont plus sécurisées à prendre un bain qu’une douche, car il s’avère que le risque de glisse est moindre. La baignoire confère aussi plus de valeur à une maison.

Les inconvénients de la baignoire

Cependant, la baignoire possède aussi ses défauts, notamment sur le prix. Il faut compter au moins 100 € de plus pour une baignoire, en comparaison à une douche, sans compter le prix supplémentaire de la pose. Pour ce qui est de l’espace, la baignoire occupe la majeure partie de l’espace de la salle de bains, autant de place qu’on pourrait utiliser pour des rangements ou autres.

Sanitaires : pourquoi choisir la baignoire ou la douche ?

Au vu et au su des avantages et inconvénients de ces deux solutions, il existe de nombreux critères à prendre en compte avant de faire le choix entre une douche et une baignoire.

On peut ainsi citer la surface disponible de la salle de bains. Une douche est la solution la plus évidente pour une salle de bains de seulement quatre mètres carrés, par exemple. Dans le cas contraire, où on dispose de salles de bains spacieuses, il est plus intéressant d’opter pour une baignoire.

Les habitudes et les besoins ont aussi leur mot à dire pour faire son choix. Si on n’aime pas utiliser ou si on n’utilise jamais la baignoire, il serait futile de gaspiller son espace et son argent pour en poser une. On peut se faire plaisir en optant pour une douche de qualité, telle la douche italienne.

Le budget est également un facteur très important lors de son choix. Ainsi, il faut prendre en compte de son budget pour déterminer le choix entre une baignoire ou une douche pour une salle de bains.

Sanitaires : les modèles de douches et de baignoires

Pour satisfaire les attentes et les besoins de tout un chacun, les fabricants de douches et de baignoires essaient de proposer un produit qui soit le plus fonctionnel et le plus innovant possible. Ainsi, on peut choisir pour une baignoire douche. Ce modèle 2 en 1 associe astucieusement les atouts d’une baignoire et d’une douche. Il existe également la baignoire balnéothérapie, qui en plus de sa fonction classique, possède toute une panoplie de jets massants et tonifiants.

Pour les douches, on peut choisir la douche standard, le modèle classique. Elle est caractérisée par un bac receveur hors sol et est appropriée à la majorité des salles de bains. Il existe également la douche cabine qui est généralement vendue en kit. Très facile à installer, elle s’adapte à la plupart des espaces. Enfin, on peut avoir une douche à l’italienne. Cette version est très tendance et dispose d’un receveur intégré directement dans le sol.

Sanitaires : quels budgets à prévoir pour une douche et une baignoire

Pour la baignoire, son prix dépend de son état : neuf ou d’occasion ; du type de matériau : acrylique, fonte, émail, gelcoat, bois ainsi que des fonctionnalités de la baignoire : balnéothérapie, lumineuse… Ci-après les prix indicatifs moyens des baignoires :

  • Baignoire en émail et fonte : 250 € à 2 000 €.
  • Baignoire en bois : 1 500 € à 5 000 €.
  • Baignoire à porte : 2 000 € à 10 000 €.
  • Baignoire en résine : 550 € à 3 000 €.
  • Baignoire balnéothérapie : 700 € à 25 000 €.
  • Baignoire douche : 3 000 € à 6 500 €.
  • Baignoire lumineuse : 1 000 € à 7 000 €.
  • Baignoire îlot haut de gamme : 3 000 € à 10 000 €.

Pour une douche, les modèles les moins chers commencent à partir de 200 € et peuvent aller jusqu’à 500 €. Si on dispose davantage de budget, on pourra doter son équipement de divers accessoires pour accroître la sécurité ou le confort. Ainsi, avec une somme de 6 000 €, une cabine de douche pourra être plus spacieuse et comportera des fonctions sauna et hammam.

Les aides et les subventions possibles

Il existe de nombreuses possibilités d’aides, de primes et de subventions pour alléger les charges d’une installation de douche ou de baignoire. Les organismes qui peuvent venir en aide sont diversifiés. On peut citer l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ou l’ANAH. Les conditions à remplir sont de devoir être propriétaire d’un logement de plus de 15 ans. Ainsi, on peut bénéficier d’une prime de l’ordre de 20 à 50 % du montant des travaux. On peut mentionner aussi les collectivités territoriales qui peuvent aider si les travaux sont en rapport avec le développement durable tel que l’économie d’eau ou d’énergie.

Il existe également des prêts à faible taux pour assurer le financement de travaux. Par exemple, le fait d’avoir un Compte Épargne Logement, acquis depuis plus de 18 mois, permettra d’emprunter jusqu’à 23 000 € pour le financement de ses projets. La Caisse Allocations Familiales ou CAF peut également proposer un Prêt à l’Amélioration de l’Habitat, qu’on soit locataire ou propriétaire. Le prêt est limité à environ 1000 € avec un taux de 1 % et à rembourser sous 3 ans. Ces prêts peuvent aussi être cumulés avec des subventions de travaux.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire