You are currently viewing Les utilités de l’isolation dans l’habitation

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

On ne vante plus les avantages d’une bonne isolation pour l’habitation. Une habitation digne de ce nom se doit de bénéficier d’un confort optimal pour donner les meilleures conditions de vie à ses occupants. C’est dans ce contexte que l’isolation présente toute sa pertinence. En effet, en hiver, la température intérieure étant plus importante que la température extérieure, la chaleur procurée par le système de chauffage a tendance à s’échapper peu à peu vers l’extérieur. C’est le phénomène des déperditions thermiques du logement.

Dans cette optique, l’isolation a pour but de freiner les déperditions thermiques. En été, la chaleur des tuiles peut atteindre jusqu’à 60 °C si celle des ardoises avoisine les 90 °C. Ainsi, la surface de la couverture émet un grand rayonnement thermique à l’intérieur de l’habitation. L’isolation joue le rôle de barrière protectrice au passage de la chaleur.

Les principes de l’isolation

L’isolation thermique est l’ensemble des méthodes utilisées pour limiter les transferts de chaleur entre deux milieux avec des températures différentes. Elle a pour but de conserver à l’intérieur du logement, la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. La conséquence concrète, quantifiable et intéressante est l’économie sur le budget de chauffage et de climatisation. Il existe de nombreux isolants, pour ne citer que la laine de verre, la fibre de bois, les isolants synthétiques comme le polystyrène expansé, le polyuréthane, les isolants naturels écologiques dont certains sont dits « bio-sourcés », comme la laine de mouton, la botte de paille, le lin, l’ouate de cellulose, etc.

Face au nombre important des isolants proposés sur le marché, il s’avère nécessaire de choisir ceux qui répondent aux conditions suivantes, à part leur prix, évidemment :

  • Remplir de manière uniforme tout l’espace, sans laisser place au pont thermique.
  • Avoir une bonne tenue et une mise optimale dans les parties du logement à isoler.
  • Être résistants à l’humidité, à la chaleur et au feu.
  • Être résistants aux différents flux de température, de manière durable.
  • Ne pas présenter de dangers, à la rigueur minimes,  pour les occupants et l’environnement.

Les avantages de l’isolation thermique

L’isolation thermique présente plusieurs avantages, entre autres :

  • L’amélioration et le maintien du confort thermique et acoustique (physiologique), été comme hiver, ainsi que celle de la qualité de l’air, à l’intérieur du logement.
  • La réalisation des économies en facture d’énergie.
  • Le respect de l’environnement par la contribution à la limitation des émissions de gaz à effet de serre.
  • La préservation et l’accroissement de la durée de vie du bâtiment et le maintien de l’esthétique, aussi bien intérieur qu’extérieur, le plus longtemps possible.

Avantages de l’isolation : les objectifs en isolation des bâtiments

Un bâtiment bien isolé sous-entend qu’il est moins gourmand en énergie. Il ne faut pas juste se contenter des exigences de la Réglementation Thermique des Bâtiments Existants. On peut dépasser les exigences requises pour le neuf et opter pour des isolants à forte résistance thermique. Cela permettra d’allier la performance d’isolation et l’optimisation de l’espace habitable. Ci-après les objectifs de performance à viser, en termes de Résistance thermique (R en m2.K/W) : R ≥

  •  6 m2.K/W pour les combles aménagés.
  •  7 m2.K/W pour les combles perdus.
  •  3,7 m2.K/W pour les murs.
  • et R ≥ 3 m2.K/W pour le sol.

Pour s’assurer de l’effectivité de la résistance thermique déclarée de l’isolant, le mieux est d’opter pour un isolant certifié par un organisme indépendant. On peut ainsi vérifier la présence du logo ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants) sur l’étiquette : la certification Acermi est gage de qualité et de performance énergétique. On peut contrôler l’avis technique du CSTB, attestant que les performances indiquées ont été testées. Enfin, les normes, NF (pour la communauté française) et le marquage CE pour la Communauté Européenne, sont autant de critères de qualité à ne pas négliger.

L’isolant mince multi-réflecteur

Les isolants minces multicouches réflecteurs désignent des complexes techniques de faible épaisseur. Un assemblage de films réflecteurs entre dans leur constitution, ainsi que de séparateurs tels que les ouates, les mousses, etc. Ils comportent une ou plusieurs couches d’aluminium assemblées entre elles et des couches intermédiaires de diverses natures comme le feutre, l’ouate, la mousse, etc. On les appelle aussi communément des isolants multicouches ou isolants réflecteurs.

Les films réflecteurs assurent la fonction de réfléchir le rayonnement thermique. Son utilisation se base sur le principe similaire à celui du double vitrage et de la couverture de survie, usée pour l’isolation de la maison. À économies d’énergie identiques, les isolants minces multicouches réflecteurs autorisent l’installation de dispositifs d’isolation de 3 à 5 fois plus minces que les isolants épais traditionnels. Ils s’adaptent parfaitement à l’isolation de bâtiments résidentiels et non résidentiels et pour toutes les parties d’une maison comme la toiture, les combles, les murs et les sols.

On peut distinguer deux familles d’isolants minces réflecteurs :

  • Les isolants à base de bulles, employés comme complément d’isolation à cause de leur efficacité thermique limitée.
  • Les isolants multicouches techniques qui présentent la même efficacité thermique que celle des isolants traditionnels les plus épais.

Le prix du m² d’isolant mince varie entre 5 et 10 €.

Le fonctionnement des isolants minces

Les isolants minces multicouches réflecteurs exercent leurs actions simultanément sur tous les modes de déperditions thermiques tels que le rayonnement, la conduction, la convection, etc.  Les isolants minces multicouches réflecteurs, associant une mise en œuvre entre 2 lames d’air, obligent l’énergie à se transmettre par rayonnement et non par conduction ou convection.

La conduction

La conduction désigne la transmission de chaleur par contact au travers d’un milieu solide, liquide ou gazeux. Pour agir, les séparateurs de basse densité des isolants minces, enfermés entre les films réflecteurs, représentent des lames d’air isolantes qui sont autant de barrières à la conduction. À l’extérieur du complexe multicouche, l’usage de 2 lames d’air, sans contact avec la paroi à isoler, limite fortement les transferts d’énergie par conduction. À l’intérieur du complexe multicouche, il n’existe que très peu de flux qui passent par conduction, car les films réflecteurs sont séparés par des matériaux qui sont de petites lames d’air isolantes servant de barrière.

Le changement de phase

Le changement de phase est la transmission de chaleur par changement d’état solide, liquide ou gazeux. Ainsi, le passage de l’état gazeux à l’état liquide libère de la chaleur. Les isolants minces sont étanches à l’eau de ruissellement accidentel. En outre, leurs performances thermiques évitent toute condensation en face interne.

Le rayonnement

Le rayonnement est la transmission de chaleur sans contact, soit à distance. Les films réflecteurs externes des isolants minces renvoient le rayonnement infrarouge avec une très grande efficacité envers sa source d’émission. Chaque film réflecteur interne sert de barrage supplémentaire à la transmission de chaleur par rayonnement.

La convection

La convection est un mouvement d’air chaud causé par une différence de température et de masse volumique pour que l’air chaud monte et la chaleur se dissipe. Les isolants minces créent une barrière aux infiltrations d’air pour empêcher l’air chaud de sortir du bâtiment. En effet, la chaleur est un état de matière qui se transmet par différence de température d’une zone chaude vers une zone froide.

Les avantages de l’isolation avec des isolants minces multi-réflecteurs

Les isolants minces multi-réflecteurs présentent de nombreux avantages, entre autres :

  • La facilité et la rapidité de pose. Les rouleaux d’isolants minces sont légers, faciles à porter, à stocker et à poser.
  • La souplesse. Les isolants minces multi-réflecteurs s’adaptent à la plupart des supports et épousent toutes les formes.
  • La découpe facile aux ciseaux ou au cutter pour pouvoir se poser par agrafage.
  • La propreté et l’inexistence de composant irritant.
  • La non-exigence d’équipement spécial pour la pose. Cependant, en cas de pose par l’extérieur, on doit porter des lunettes de soleil pour éviter l’éblouissement.
  • En hiver, les isolants minces multi-réflecteurs stoppent le froid et restituent la chaleur émise dans les pièces.
  • En été, les isolants minces multi-réflecteurs renvoient vers l’extérieur le rayonnement pour éviter la surchauffe dans les combles.
  • Les isolants minces multi-réflecteurs ne s’affaissent pas dans le temps et n’ont pas peur de l’humidité.
  • Ils ne favorisent pas la nidification des rongeurs à cause de leur faible épaisseur.
  • Avec ces isolants, il n’y a aucun risque pour la santé car ils ne contiennent pas de composé cancérigène.
  • Ils laissent apparentes, les poutres et gardent l’esthétisme du bâtiment.
  • Ces isolants sont étanches au vent.
  • Ils sont étudiés pour être posés sous des toits en conditions réelles.

Avantages de l’isolation : la solution d’isolation thermique idéale

À part tous ces avantages, les bénéfices dont on peut profiter avec des isolants minces multi-réflecteurs sont multiples :

  • Les isolants minces multi-réflecteurs permettent de bénéficier de gains de volume et de surface habitables. Ils font perdre presque 3 fois moins de surface habitable que celle équipée d’isolants épais.
  • Ils permettent aussi une consommation énergétique réduite au m² pour proposer une facture énergétique au m² similaire à celle d’une maison dotée d’isolants épais.
  • Les isolants minces réflecteurs font gagner davantage en valeur financière.
  • Les rouleaux d’isolants minces multi-réflecteurs sont légers, faciles à porter, à stocker et à poser, pour s’adapter à tous les supports et épouser toutes les formes.
  • Les isolants minces multi-réflecteurs sont durables.
  • Les isolants minces multi-réflecteurs ont une bonne performance acoustique auprès de ses utilisateurs.

Les règles de mise en œuvre

Pour effectuer l’installation des isolants minces multi-réflecteurs, on doit respecter quelques critères, à savoir :

  • Le respect d’une lame d’air de 20 mm au moins, de part et d’autre de l’isolant, entre le support à isoler et l’isolant et entre l’isolant et la finition.
  • En couverture, on doit réserver un espace ventilé d’au moins 20 mm entre la face inférieure du liteau de support de couverture et l’isolant.
  • On doit tendre correctement l’isolant et l’agrafer en périphérie sur un intervalle de 50 mm au minimum, sur un support bois tel que le chevron, la solive, l’entretoise, etc.
  • Pour la fixation, utiliser des agrafes galvanisées ou inox de 14 mm à 25 mm selon l’isolant.
  • Sur les jonctions, réaliser un recouvrement des lés sur 50 à 100 mm.
  • Recouvrir les jonctions avec un adhésif et fixer un tasseau pour garantir l’étanchéité.

Avantages de l’isolation : les recommandations

Lors de la mise en place des isolants minces multi-réflecteurs, il faut suivre quelques consignes :

  • Ne jamais exposer les isolants minces multi-réflecteurs à une source de chaleur intense comme la soudure, la flamme, les étincelles, etc., issus des cheminées, des inserts, des récupérateurs de chaleur, de l’éclairage basse tension et autres sources intenses de chaleur. Ainsi, les produits isolants minces multi-réflecteurs ne sont pas conseillés pour assurer l’isolation d’un conduit de cheminée, d’un insert ou d’un récupérateur de chaleur.
  • Respecter une distance minimale de 20 cm pour l’isolation des murs, plafonds, planchers, toitures, placés à proximité des sources de chaleur supérieures à 80 °C, même dans le cas d’un éclairage à basse tension de type halogène.
  • Comme les isolants composés de films d’aluminium massif sont conducteurs de courant électrique, leur mise en œuvre requiert impérativement l’éloignement de tout réseau électrique comme une prise ou un interrupteur. On peut aussi réaliser une mise à la terre pour des raisons de sécurité.
  • Éviter le contact entre l’isolant et le plomb, le cuivre ainsi que tous les produits décapants.
  • Les agrafes conseillées sont celles en inox ou galvanisées de 14 mm au minimum, 20 mm idéalement.
  • Même si les isolants minces multi-réflecteurs sont compatibles avec tous types de couverture, dans le cas de toiture en cuivre ou en zinc, il ne faut pas mettre l’isolant en contact direct avec la couverture de la toiture.
  • Les isolants minces multi-réflecteurs doivent être stockés dans leur emballage sous abri pour les protéger des intempéries,
  • Dans les cas d’isolation en sous ou sur charpente, il faut prévoir un emplacement de l’antenne de télévision à l’extérieur de la maison pour éviter tout risque d’interférence.

Pour les isolants en général, il y a des labels et certifications qui attestent de leur qualité.

L’avis de l’Ademe sur les isolants minces

L’Ademe ou Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie s’appuie sur deux études effectuées sur le programme national de recherche et d’expérimentation sur l’énergie dans le bâtiment, pour émettre son verdict sur les isolants minces. Pour cet organisme, les isolants minces s’utilisent en tant que complément d’isolation thermique et leur pose est à effectuer par des professionnels. Cela est nécessaire, compte tenu d’une nécessité de mise en œuvre très stricte et complexe.

Dans la pratique, l’utilisation seule des isolants minces multi-réflecteurs ne permet pas d’atteindre les niveaux exigés par la réglementation. Au plus, les isolants minces peuvent être utilisés en complément d’une isolation thermique épaisse. La performance thermique des isolants minces est deux à trois fois inférieure à celle d’un isolant classique, surtout en période froide. Par ailleurs, les isolants minces multi-réflecteurs étant très étanches à la vapeur d’eau, sans une lame d’air ventilée, ils peuvent être sources de condensation intérieure avec des risques dégradation de la paroi et un impact sanitaire négatif.

L’avis du CSTC

Les conclusions du CSTC ou Centre Scientifique et Technique de la Construction sont également unanimes. Les isolants minces multi-réflecteurs associés à deux lames d’air non ventilées de 2 cm d’épaisseur, pour une épaisseur totale de 5 à 6 cm, peuvent tout au plus correspondre à une isolation traditionnelle comme la laine minérale ou le polystyrène de même épaisseur. Quand les lames d’air sont ventilées, même faiblement, les performances sont encore abaissées. Lorsque posés de manière correcte en complément d’un isolant traditionnel, les isolants minces multi-réflecteurs peuvent contribuer à améliorer la performance thermique totale. En aucun cas, ils ne peuvent à eux seuls satisfaire aux exigences réglementaires.

Avantages d’une isolation : les aides pour l’isolation

Lorsqu’on réalise l’isolation de son habitation, on peut profiter d’un crédit d’impôt qui n’est pas une déduction sur le revenu imposable. C’est un montant à déduire directement de l’impôt à payer sur le revenu pour l’année de réalisation des travaux.

Qu’on soit propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit, on peut profiter du CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique pour la rénovation énergétique du logement. Il est attribué à une maison individuelle ou un appartement qui est situé en France et fait l’objet d’habitation principale. Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans à la date de réalisation des travaux. On doit aussi faire appel à une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Lorsque les conditions d’éligibilité sont remplies, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique permet de déduire de l’impôt sur le revenu 30 % des dépenses de travaux de rénovation énergétique éligibles. On peut aussi disposer de l’Eco-PTZ (Prêt à Taux Zéro) ou du taux de TVA réduit, des subventions de l’ANAH et d’autres primes Énergie. La plupart de ces aides sont cumulables.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire