: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Pour ajouter du charme à votre intérieur, un style contemporain ou moderne, vous pourriez souhaiter avoir des informations sur le prix d’un faux plafond. Ce dispositif a pour rôle de recouvrir un plafond d’origine qui peut être trop endommagé, trop haut ou pas suffisamment isolé. Avec plusieurs types de finitions envisageables, il contribue largement à la décoration d’une pièce. À ce propos, on peut citer entre autres, les corniches et les leds intégrées.

Le faux plafond : qu’est-ce que c’est ?

Le faux plafond est un plafond rapporté sous un plancher, qui peut être un faux plafond en :

  • bois.
  • PVC.
  • métallique.
  • en plaques de plâtre, etc.

Habituellement, le faux plafond en plâtre est le faux plafond le plus répandu.

Dans la pratique, le faux plafond permet de libérer un espace, dénommé le plénum, pour héberger l’isolation et les câbles électriques. Ainsi, le faux plafond peut être employé pour masquer de nouveaux tuyaux ou de nouvelles gaines électriques, placés contre le plafond d’origine. Enfin, le faux plafond permet de réduire la hauteur sous-plafond d’une pièce pour en augmenter les propriétés techniques telles que l’isolation phonique et l’isolation thermique.

Le faux plafond en plâtre

Le faux plafond en plâtre offre de multiples avantages, qui se concrétisent par :

  • Une isolation acoustique et thermique de très grande qualité, dans la mesure où elle possède une épaisseur importante.
  • Un espace pour dissimuler les gaines électriques et l’installation d’un éclairage intégré,
  • Une capacité d’adaptation à tous les types de structure porteuse, en bois, en béton ou en acier.

Pour un faux plafond en plâtre, on peut essentiellement faire le choix entre un plafond suspendu ou tendu.

Le faux plafond tendu

Le plafond tendu se compose d’une toile thermoplastique, du PVC, appelée velum. Cette toile est conçue pour résister au feu et a subi un traitement contre les UV et pour certaines anti acariens, anti statiques, anti bactériens ou fongicides.

Le plafond tendu commence à devenir omniprésent sur le marché. En effet, cette solution est de plus en plus utilisée par les particuliers ainsi que les professionnels pour l’aménagement d’intérieur pour les nombreux avantages qu’elle apporte. En effet, un fond plafond tendu :

  • Constitue une solution pratique pour faire face aux problèmes de plafonds abîmés et fatigués.
  • Apporte une diminution de la hauteur d’une pièce trop haute.
  • Fait office de dissimulation des câbles électriques et de l’isolation.
  • Optimise l’isolation acoustique et thermique.
  • S’adapte à tout type de structure porteuse.
  • Confère un très bel effet dans le décor de l’espace de vie concerné.

Le plafond tendu peut adopter une finition mate, satinée, laquée, voire comporter des motifs.

Le prix du plafond tendu oscille entre 15 et 70 €/m2, voire plus. On n’oublie pas d’ajouter le prix de l’isolation au prix de pose du faux plafond.

Le plafond suspendu

Le plafond suspendu se compose de plusieurs matériaux. Sa structure qui se désolidarise de la structure porteuse, comporte des suspentes en pattes métalliques au bout de tiges filetées, fixées au plancher et des fourrures ou des rails dans lesquels s’emboîtent les pattes positionnées, tous les 60 cm. Le faux plafond en lui-même, qu’il soit à visser ou à fixer aux rails, est constitué de lames de PVC, de plaques de plâtre et de briques à plafond en terre cuite ou en céramique, pour le cas de plafond en plafonnettes.

Le plafond suspendu constitue également un type de plafond très prisé, car il présente de nombreux avantages similaires à ceux offerts par un plafond tendu.

Pour un faux plafond classique en plaques de plâtre, on doit débourser entre 6 € et 10 €/m2.

Le faux plafond staff ou les moulures classiques

Le faux plafond staff désigne un plafond composé d’ouvrages moulés en plâtre fin, qui sont ancrés au plafond. Depuis le XIXè siècle, la décoration staff a embelli les appartements les plus bourgeois. Avec des réalisations de plus en plus créatives, ces éléments trouvent naturellement leur place dans des décors modernes ou contemporains. Ce type d’ornement prend souvent les formes de rosace, des allures de drapé ainsi que des lignes de corniches baroques. Le staff désigne un matériau très résistant, naturel, ininflammable, en plus d’être inaltérable. Il possède un aspect d’une grande finesse et peut se décliner en de nombreuses formes, comme :

  • Le faux plafond fait de plaques de staff durables, qui sont résistantes à l’eau.
  • Les corniches, bordures dessinant le pourtour de la pièce en haut du mur. Elles proposent des styles variés mettant en valeur le plafond.
  • Les rosaces et coupoles, placées sur le plafond autour d’un lustre, par exemple.

Comme les dessins sont plus ou moins complexes et requièrent de la finesse dans les détails, ils doivent être très soignés.

Le prix des décorations en staff commence à environ 10 € le mètre linéaire pour atteindre jusqu’à 200 €.

La pose d’un faux plafond

On peut citer deux méthodes de pose pour ce faux plafond : la pose à chaud et la pose à froid.

  • La pose à chaud repose sur le fait de chauffer la toile ou la matière utilisée, pour lui donner une tension qui restera intacte à température ambiante. Cette technique est très difficile à mettre en œuvre et impose l’utilisation d’un équipement spécialisé,
  • La pose à froid oblige l’usage d’une toile spéciale. Cette dernière peut être tendue sans passer par une température augmentée. Même si cette méthode est plus simple à mettre en œuvre, elle nécessite une toile plus chère.

Dans tous les cas, la pose de n’importe quel type de faux plafond suspendu demande de fixer des rails au plafond maître (le plafond initial). Ils ont pour rôle de supporter le faux plafond. Cette étape est essentielle, car d’elle dépendra la facilité d’installation du parement ainsi que le résultat final de la surface.

Selon le type de parement choisi, plusieurs étapes sont indispensables comme le bouchage, le ponçage ou la peinture. Pour ce faire, on doit vider la salle concernée ou protéger les meubles et tous les équipements qu’elle abrite. On doit également disposer d’équipements adéquats pour travailler en hauteur.

Le prix de pose de faux plafond

L’installation d’un faux plafond nécessite de faire appel aux services d’un professionnel. Effectivement, plusieurs sont les tâches à réaliser si la plupart sont liées au fait que la surface à traiter n’est pas parfaitement plane et carrée, avec des angles à 90 °. Ainsi, le professionnel fera face à des difficultés impliquées par l’inexactitude du plafond maître. Il sera également amené à retravailler toute l’installation électrique, surtout au niveau des plafonniers et des autres suspensions. Si besoin est, il doit réaliser des saignées dans les murs.

Un artisan professionnel spécialisé est à même de réaliser tous les travaux nécessaires en utilisant les matériaux et les outillages les plus adaptés, pour garantir l’obtention d’une esthétique parfaite.

Pour la pose d’un faux plafond tendu, on peut compter sur un prix de pose allant de 25 à 50 €/m2. Pour un faux plafond suspendu, la moyenne des prix de pose se situe aux environs des 40 €/m2.

Si vous souhaitez l’installer  à prix réduit, il ne faut pas oublier de demander plusieurs devis, pour en faire une comparaison dans les moindres détails. En tout cas, il faut privilégier la proximité pour économiser, au moins, dans les frais de déplacement.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici