: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le prix d’un ascenseur reste relativement abordable par rapport à son utilité quasi-incontournable dans la société actuelle. La mise en place de l’ascenseur dans un cadre privé constitue des travaux de grande ampleur même si les avancées en la matière permettent de réaliser cela en quelques jours. En ce qui concerne son financement, deux principaux aspects sont à étudier de près : le prix du dispositif et le coût de son installation.

Prix des différents types d’ascenseurs

Prix selon le type de fonctionnement

Le mécanisme de levage de l’ascenseur comporte des caractéristiques qui amènent le fabricant à choisir des matériaux ou des pièces spécifiques pouvant rehausser ou rabaisser le coût de fabrication. Du coup, le prix d’achat d’un ascenseur peut varier, sachant qu’il existe principalement deux genres d’ascenseurs.

  • L’ascenseur à câble qui est le plus classique et probablement le plus facile à concevoir. Il coûte dans les 12 000 à 20 000 euros pour le modèle desservant 2 niveaux, et au moins 4 000 euros de plus par niveau supplémentaire.
  • L’ascenseur à levage hydraulique qui est plus complexe à installer. Son prix se situe entre 15 000 et 22 000 euros pour un modèle pour 2 étages, plus 4 500 euros pour chaque étage complémentaire.

Prix selon ses spécificités

En dehors des systèmes de fonctionnement, un bon nombre de facteurs influent sur les variations des prix d’ascenseurs. Cela peut être la charge maximale ou l’intensité d’utilisation supportée, l’environnement et le mode d’installation, le nombre et le type de personnes pouvant utiliser le dispositif. Quelques distinctions sont donc à faire à ce sujet.

Prix de l’ascenseur collectif et d’un modèle privatif ou individuel

Un ascenseur va coûter plus cher en étant installé dans le cadre d’un logement collectif compte tenu du nombre d’étages à desservir, du nombre de personnes à transporter, de la maintenance s’avérant plus coûteuse, etc.

Prix d’un ascenseur en intérieur et à l’extérieur

En intérieur, il est possible que l’installation nécessite l’ajout d’une structure complémentaire, ce qui rehausserait évidemment le coût. Mais même si l’ascenseur extérieur ne pose pas de contraintes architecturales (mais esthétiques tout au plus), les matériaux doivent être plus résistants ou protégés des éléments.

Prix de l’ascenseur pour handicapés ou personne en perte d’autonomie

Il s’agit d’un ascenseur spécifique qui doit permettre à une personne en fauteuil roulant d’emprunter aisément ce moyen de déplacement. Dans une maison, le prix d’un tel dispositif se situe souvent entre 15 000 et 20 000 euros.

Installation des ascenseurs : contraintes et spécificités.

La pose d’un ascenseur pose souvent quelques contraintes de taille, à commencer par le besoin d’être compatible avec l’architecture de la maison. Il faut notamment qu’il soit à la bonne taille, qu’il présente le bon niveau de charge, et qu’il se situe au bon emplacement, au risque de compromettre la solidité du bâti. C’est la raison pour laquelle une étude de faisabilité est toujours de mise avant d’envisager un projet d’installation d’ascenseur. Cela est d’autant plus vrai pour les ascenseurs à traction par câble qui exigent généralement un grand espace. En tout cas, la difficulté rencontrée dans la pose de l’ascenseur en rehausse évidemment le budget à allouer. Il ne faut pas oublier qu’au coût d’utilisation, va s’ajouter celui de son utilisation.

Le coût d’installation de l’ascenseur privatif

En ce qui concerne l’installation d’un ascenseur privé, il s’avère difficile d’avancer un prix sans la mise en œuvre d’une étude des lieux, l’évaluation de la méthode de pose, le type d’ascenseur compatible, etc. À titre indicatif, la main-d’œuvre se situe entre 2 000 et 5 000 euros, un tarif qui peut baisser ou augmenter en fonction des paramètres techniques, de la politique commerciale de l’installateur, de son éloignement, etc. Ce prix peut aussi inclure ou non le coût de l’assurance décennale.

Le coût d’utilisation de l’ascenseur à usage privé

Tous les types d’ascenseurs consomment de l’énergie électrique. La dépense en énergie pour son fonctionnement constitue aussi d’un point crucial à déterminer avant de choisir son ascenseur. Pour l’information, les modèles anciens consomment plus d’énergie que les ascenseurs nouvelle génération. Les ascenseurs à câble sont plus énergivores que les modèles hydrauliques.

Un autre facteur de coût entre en compte dans le calcul de son budget « ascenseur », à savoir celui de la maintenance. Pouvant être incluse dans le contrat d’installation, la maintenance est un poste de dépenses non négligeable même si sa réalisation est périodique.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici