En matière de fenêtre, les matériaux sont à choisir avec soins. Le choix se portera sur les matériaux qui répondront à ses priorités. Les fenêtres modernes se déclinent le plus souvent en bois, en aluminium ou en PVC. Parmi ces matériaux, le bois est le matériau le plus noble, intemporel, mais également assez cher et le plus difficile à entretenir. L’aluminium, quant à lui, est onéreux tout en présentant une très bonne esthétique, une longue durée de vie et un entretien presque inexistant. Enfin, le PVC est le matériau le moins cher, qui ne demande pas non plus d’entretien, mais propose une durée de vie et une esthétique plus limitées.

Les systèmes d’ouvertures pour les fenêtres peuvent varier selon plusieurs facteurs dont le plus déterminant est l’emplacement du vitrage. Les systèmes les plus couramment utilisés sont les charnières classiques, les glissières et les charnières oscillo-battantes. Chaque système détient sa sphère d’utilisation privilégiée. Par exemple, les systèmes à glissière sont très employés pour les baies vitrées qui donnent accès à un espace extérieur.

Le vitrage de la fenêtre

Le type de vitrage a aussi son mot à dire pour être plus en adéquation avec les capacités techniques du logement. Généralement, le double vitrage 4-16-4 est le vitrage le plus souvent utilisé. Il peut cependant être modifié pour mieux s’accorder aux capacités énergétiques de l’habitation. Le triple vitrage n’est recommandé que dans quelques cas bien précis, comme les maisons à basse consommation.

Le remplacement de fenêtres est un projet qu’une équipe de professionnels expérimentés peut réaliser en un laps de temps réduit. Le projet consiste en la dépose et la pose. Selon les dimensions, les emplacements et les autres éléments constituant le projet, une équipe de 2 professionnels peut poser jusqu’à 5 ou 6 fenêtres par jour.

Les tarifs d’une fenêtre selon son type

Le prix d’une fenêtre dépend de tous les critères sus-cités. Il faut bien remettre en question son choix pour définir la combinaison la plus adaptée à son budget. Il faut quand même ne pas sacrifier les capacités techniques et fonctionnelles. À titre indicatif, une fenêtre de taille standard s’acquiert entre 100 et 800 €.

Le tarif d’installation et la main d’œuvre constituent la plus grande partie d’un devis fenêtres. La plupart des devis fenêtres comporte un montant relatif à la dépose des anciennes fenêtres. Ce surcoût peut être évité en l’effectuant soi-même même si la tâche n’est pas toujours aisée. Si on n’est pas habitué à ce genre de travail, on devra confier à un professionnel, car on ne sait jamais la surprise liée à la dépose des fenêtres. Les tarifs moyens pour la pose d’une fenêtre varient selon le type de celle-ci.

Prix d’une fenêtre droite, en bois, en alu et en PVC

Pour une fenêtre droite, il faut prévoir un budget compris entre 200  et 1 000 € pour le bois, entre 350 et 800 € pour l’aluminium et entre 120 et 700 € pour le PVC. Pour une fenêtre en bois de forme triangulaire, il faut estimer entre 300 et 500 €, entre 400 et 700 € pour un œil-de-bœuf rond si le prix est de 350 à 1 500 € pour un œil-de-bœuf ovale.

Les grilles pour fenêtre

On peut envisager d’installer des grilles sur les fenêtres. Une grille de défense pour fenêtre se constitue de différents barreaux alignés verticalement. Ils doivent être séparés obligatoirement de douze centimètres au maximum. Ils sont assemblés par soudure à des barreaux horizontaux fixés et scellés dans la partie la plus résistante du mur. Chaque grille de défense est à choisir selon les dimensions et le type de fenêtre. Les grilles de défenses sont souvent en acier, en fer, en fer forgé ou encore en aluminium. Elles peuvent être colorées pour s’intégrer harmonieusement dans l’ensemble de la façade. On peut opter pour des grilles de défenses pour fenêtres, qui peuvent être des grilles prêtes à poser et les grilles en kit à monter soi-même par soudure ou par vissage.

Les types de verre pour les fenêtres

Deux types de verre existent comme solution efficace pour les fenêtres, qui sont le verre armé et le verre trempé. Le verre armé désigne un verre qui convient à tous les types de fenêtres. Il est souvent employé pour les locaux industriels et les hublots de bateaux. Ce verre particulier se compose de 2 vitres entre lesquelles est installée une grille en métal. Même si ce n’est pas un verre incassable, la présence de la grille entre les deux vitres empêche les intrusions. Le verre trempé est un verre qui a subi un traitement thermique ou chimique. Il a été chauffé à 700 ° puis refroidi rapidement pour détenir une plus grande résistance aux chocs, jusqu’à 5 fois supérieure au verre classique. Lorsqu’il se brise, les éclats sont très petits et peu coupants pour limiter les éventuelles blessures.

Il possède une bonne résistance à la pression du vent, aux chocs thermiques et comporte de très bonnes performances acoustiques. Pour toutes ces caractéristiques, c’est le verre trempé qui connaît un très bon succès auprès des particuliers.

Fenêtre en imitation bois

Pour les amoureux du bois qui ne peuvent pas s’en offrir, il existe une alternative très intéressante qui allie à la fois le PVC et l’aspect bois. C’est la solution du plaxage, placage ou filmage. Cette technique imite le bois dans son intégralité même dans les rainures. Un film acrylique est fixé à chaud sur les profilés pour être très résistant aux UV. Ce film confère l’aspect véritablement veiné du bois et procure un vrai cachet et un caractère unique aux menuiseries. On peut trouver ainsi les imitations bois en 4 coloris qui sont le chêne doré, l’acajou, le blanc veiné ainsi que le chêne irlandais. Les finitions en plaxage désignent une solution sans entretien, garantie pour 10 ans. Elles sont idéales pour le remplacement d’une ancienne menuiserie ou pour le changement de couleur.

Fenêtre anodisée

C’est également une variante plus performante d’une fenêtre en aluminium. Les anodisées désignent des fenêtres bénéficiant d’un traitement de surface spécifique pour les profilés aluminium. Ce traitement créera une couche artificielle ultra-résistante dans le métal lui donnant un aspect esthétique réussi ainsi qu’une bonne protection. L’anodisation est réalisée au travers d’une oxydation contrôlée via des colorations chimiques. Les pièces à anodiser sont alors trempées dans des bains successifs pour un traitement progressif. Le résultat final garantit des aspects brillants, satinés, brossés et polis.

Le suivi professionnel à chaque étape

Pour aider dans ses choix, on peut toujours bénéficier des conseils et recommandations des professionnels. À chaque étape du projet, ils répondent présents pour orienter sur les produits adéquats et pour trouver la solution la plus fiable et la plus économique selon les besoins et les attentes de chacun. Il est même possible de simuler ce que sera sa future fenêtre ou sa future installation en visualisant le projet via des outils virtuels qui aideront à affiner le projet d’installation de fenêtres. Ce procédé aidera à trancher ou non pour un matériau.

Les aides financières

Pour installer une ou des fenêtres chez soi, on peut profiter de diverses aides. Le crédit d’impôt est le premier avantage fiscal. Il intervient quand l’achèvement des travaux datent d’au moins deux ans. Pour avoir ce crédit, une entreprise de pose doit intervenir et délivrer une facture détaillée. Un autre avantage le plus couramment obtenu est la TVA réduite à condition de faire réaliser les travaux par un professionnel. D’autres organismes proposent également des aides et subventions pour poser ses fenêtres. Ce sont entre autres l’ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement), l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), les DDE (Directions Départementales de l’Équipement), etc.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les derniers articles

La baie vitrée

Une baie vitrée désigne une surface vitrée généralement de taille…
Fermer le menu