La rénovation des combles à 1 euro : ça tient toujours la route ?

Pour dynamiser la rénovation des habitations favorisant l’optimisation énergétique, un parterre de formes de soutien financier a vu le jour sous l’impulsion des autorités publiques. Après le CITE, les aides de l’ANAH, l’éco-PTZ, etc., une autre solution qui semble relever des rêveries est apparue dans les annales du bâtiment : l’isolation des combles à 1 euro dans le cadre du Pacte Énergie Solidarité (PES). De quoi s’agit-il ?

L’offre à 1 euro pour l’isolation des combles

L’offre à 1 euro s’obtient par l’octroi du Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) aux entreprises pollueuses contraintes par les pouvoirs publics, sous peine de lourdes amendes, de contribuer à l’amélioration des conditions climatiques et de la consommation énergétique des foyers français. Sur terrain, une autre entreprise agréée gère ce type d’offre. À la demande du foyer éligible, l’entreprise en question engage un artisan RGE de son réseau pour effectuer les travaux. Le professionnel renvoie les documents de réalisation pour validation à l’État. Le dossier est ensuite converti en CEE remis, moyennant une certaine somme, à l’entreprise obligée. Le montant ainsi obtenu permet de financer l’offre PES.

Les nouveautés 2018 concernant l’offre à 1 euro pour l’isolation des combles

Le concept issu du Pacte Énergie Solidarité s’établit en 2012, à un moment clé où toute la France marche ensemble vers la transition énergétique. Sans avoir tout de suite convaincu les concernés, à savoir les ménages avec une ressource financière modeste, l’offre d’isolation des combles perdus à 1 euro est longtemps passée pour un mirage. Mais d’année en année, le programme se poursuit, et a fait des dizaines de milliers de familles bénéficiaires d’un bon confort climatique et de 30 % de consommation énergétique en moins.

En 2018, l’aide est encore reconduite. De manière plus pratique, l’aide consiste à ne faire payer que 1 euro aux bénéficiaires pour les travaux d’isolation des combles perdus. La limite se fixe toutefois à 50m². En effet, au-delà de cette surface limite, le demandeur bénéficiera plutôt d’un tarif préférentiel, toujours financé par le même système. Les autres conditions d’éligibilité au Pacte Énergie Solidarité 2018 n’ont pas changé.

Les modalités de souscription à l’aide du Pacte Énergie Solidaire

Locataire et propriétaire occupant (résidence principale) peuvent librement demander l’offre à 1 euro pour la rénovation des combles. L’octroi du dispositif est conditionné principalement par le niveau de revenus du foyer, le nombre de personnes vivant dans le foyer et selon que le logement se trouve en Ile-de-France ou dans les autres régions. Par rapport à ces conditions, l’offre est soit de 1 euro, soit comprise entre 4 à 17 euros par mètre carré.

Pour bénéficier d’une telle aide, il va aussi falloir en faire la demande en ligne via le site de Pacte Énergie Solidarité. La prise en charge du dossier se fait immédiatement, et le demandeur aura une réponse sous les 24 heures suivant le dépôt.

L’offre à 1 euro et les combles perdus

L’offre du Pacte Énergie Solidarité ne touche que les combles perdus parce que la technique principalement utilisée pour la rénovation (soufflage au sol) n’est utilisable que pour ce type d’espace.

Si les combles sont aménageables, il est aussi possible de bénéficier de l’aide, à charge pour le bénéficiaire de démarrer d’autres travaux d’optimisation après l’isolation des combles.

Autres financements pour l’isolation des combles

Au-delà des 50 m², si le demandeur ne bénéficie pas non plus du tarif préférentiel de 14 euros le m², il lui sera toujours possible de faire appel à d’autres types de financement.

Celui qui vient d’emblée à l’esprit est le crédit d’impôt 2018 consistant en une réduction fiscale de 30 %. Mais une bonne liste d’aides tout aussi intéressantes s’ouvre aux foyers français, ne citant que l’éco-PTZ, les aides de l’ANAH, les différentes aides locales et bien d’autres qui sont souvent cumulables.

Laisser un commentaire

Fermer le menu