Isolation des combles : éligibles à plusieurs systèmes de subvention

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les systèmes de subvention pour l’isolation des combles sont aujourd’hui nombreux. Les travaux visant à optimiser la performance énergétique dans les immeubles d’habitation bénéficient d’un soutien important. En effet, on sait que la plupart de ces types de travaux demandent aux particuliers des dépenses considérables. Parmi eux figure la pose d’isolants thermiques dans les combles, meilleur moyen pour éviter les déperditions thermiques. À quelles formes d’aides peut-on prétendre pour financer les travaux ?

Le crédit d’impôt 2018 pour l’isolation des combles

Il s’agit, somme toute, de la première subvention pour l’isolation des combles à considérer. Elle concerne les travaux d’optimisation de l’efficacité et du confort thermique de la maison. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique s’attribue aux ménages français propriétaires ou locataires. Le logement doit néanmoins servir de résidence principale. Pour 2018, le crédit d’impôt pour l’isolation des combles offre un taux de déduction de 30 %. Le montant de dépense de dépenses plafonne à 8 000 euros pour le célibataire, le double pour le couple. Pour chaque personne supplémentaire pour un foyer de 3 membres et plus, ce montant augmente de 400 euros.

Parmi les autres conditions d’éligibilité, il faut noter quelques critères techniques, à commencer par le niveau de résistance thermique devant être égale au minimum à 7 m2.K/W pour le plancher et le plafond des combles perdus, puis de 6 m2.K/W minimum pour les combles aménagés. Par ailleurs, il est à noter que le revenu par ménages n’est plus un critère d’éligibilité.

La Prime Énergie d’EDF aux isolations de combles

Il s’agit d’une aide financière directe accordée sous la forme d’un chèque bancaire aux foyers éligibles. Le montant de ce financement dépend de la hauteur des investissements, des caractéristiques et de la situation géographique du logement, ainsi que d’autres paramètres établis par EDF. Pour permettre aux bénéficiaires de connaître ce montant, l’organisme met en place un système de simulation en ligne. En bénéficiant de cette aide, le bénéficiaire obtient un CEE ou certificat d’Économie d’Énergie.

L’éco-PTZ en vue d’une isolation des combles

Le prêt à taux zéro est aussi une initiative étatique en collaboration avec les banques, permettant donc à celles-ci de faire bénéficier d’un crédit bancaire sans intérêt à leur clientèle. Quoi qu’il en soit, pour en avoir accès, sachant que de tels travaux ne requièrent pas autant de financement que la plupart des optimisations énergétiques dans les maisons, l’isolation des combles doit faire partie d’un bouquet de travaux. En plus d’un double vitrage, on parle de l’isolation des murs, de l’installation de matériels de chauffage éco-efficients, etc. En l’occurrence, le montant maximal du prêt est de 20 000 euros pour 2 types de travaux, de 30 000 euros pour 3 travaux et ainsi de suite.

L’aide de l’ANAH pour l’isolation des combles

L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat ou ANAH participe aussi aux efforts gouvernementaux visant à alléger la facture de transition énergétique des foyers français. Elle met en place un système d’éco-subvention pour divers travaux d’optimisation thermique, dont l’isolation des combles. Le montant de ce financement varie d’un projet à l’autre, mais il peut atteindre 50 % du montant du devis. Quoi qu’il en soit, cette aide de l’ANAH a ses limites, dont principalement la priorisation de certains dossiers par rapport à d’autres ou encore la disponibilité limitée du fonds alloué par l’agence.

La TVA réduite pour l’achat d’isolants pour combles

Les aides étatiques pour l’isolation des combles commencent dès l’achat même des isolants thermiques, peu en importe la nature. La TVA appliquée est de 5,5 % seulement du montant de l’achat. La seule condition pour bénéficier de ce traitement préférentiel est l’achat de l’isolant thermique effectué par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). D’ailleurs, la participation de l’entreprise avec label RGE est une des conditions sine qua non de l’éligibilité aux aides étatiques comme le crédit d’impôt, les aides de l’ANAH, etc., de tout type de travaux d’optimisation énergétique.

Les aides des collectivités locales pour l’isolation des combles

En parallèle avec les autorités centrales, les collectivités locales octroient des subventions plus ou moins avantageuses pour les travaux d’isolation des logements. Dans ce cas, il est recommandé d’en prendre connaissance personnellement au niveau de la commune ou des agences locales de l’ANAH. Dans tous les cas, les différentes aides citées pour la rénovation et l’optimisation de la performance thermique du foyer sont cumulables, réduisant ainsi significativement les dépenses occasionnées par l’isolation des combles.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire