Isoler la maison par l’extérieur : comment faire et combien ça coûte ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation par l’extérieur est un excellent moyen pour maximiser la performance énergétique de la maison. Cela dit, cela engage aussi un moyen plus important qu’en matière d’isolation depuis l’intérieur. Toutefois, l’isolation par l’extérieur d’une maison présente ses propres intérêts et peut parfois répondre à certains besoins, lorsque l’isolation par l’intérieur est techniquement difficile à mettre en œuvre. De même que pour l’isolation par l’intérieur, l’isolation thermique par l’extérieur permet de bénéficier de certaines aides financières.

Les utilités d’une isolation par l’extérieur

Il faut savoir que la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur amène quelques contraintes techniques. On peut citer entre autres, la nécessité de rallonger le toit (si l’isolation concerne les murs aussi) ou encore le besoin de modifier les fenêtres à battant, etc. Mais les avantages avec cette solution sont nombreux :

  • L’on ne gratte pas la surface utilisable.
  • La maisonnée n’est pas obligée de déménager, sachant que rien de ce qui se fait à l’extérieur n’aura d’incidence à l’intérieur.
  • C’est une occasion de changer le look extérieur de la maison.
  • Le gain en termes d’isolation extérieure d’une maison est plus important comparé aux travaux en intérieur.

S’il est important de garder le moindre cm², si le temps ne permet pas les déplacements, si la maison est moderne et n’a pas de design extérieur particulier, etc., le choix de l’isolation thermique par l’extérieur est judicieux, ne serait-ce que pour se donner toutes les chances de répondre aux exigences des règlementations thermiques et gagner en confort.

Les techniques d’isolation par l’extérieur d’une maison

Le principe consiste globalement à appliquer une couche de produits isolants autour de la maison et/ou sur le toit. Tout en maximisant l’isolation thermique et acoustique d’une maison, l’isolation par l’extérieur va aussi permettre d’éliminer les ponts thermiques. Il existe une bonne liste de méthodes. Certaines seront plus dédiées à la toiture qu’au mur et inversement.

Isolation du toit

La méthode la plus connue pour isoler le toit de l’extérieur, c’est le « sarking ». Cette technique est le plus souvent utilisée aux toitures en cathédrale, mais peut toutefois être utilisée dans d’autre cas. La technique consiste en la superposition de pas moins de 7 éléments. Il y a le panneau support, le pare-vapeur, l’isolant, l’écran sous toiture, le contre-lattage, les liteaux et enfin la couverture. D’autres solutions sont aussi courantes, avec des démarches moins compliquées comme la pose de caissons chevronnés incrustés de matériaux isolants, l’utilisation des panneaux sandwiches, etc.

Isolation des murs par l’extérieur

Cette catégorie comporte le plus grand nombre de procédés tout aussi efficaces les uns les autres. On peut énumérer 4 méthodes qui permettent de les classifier :

  • Le crépissage qui consiste en la pose de 2 éléments qui sont l’isolant et le crépi.
  • Le bardage qui peut être en bois, en PVC, en brique, etc., qui donne à peu près les mêmes avantages du crépissage, mais avec un atout supplémentaire qui est de donner une nouvelle allure plus soignée pour la maison.
  • La création d’une autre façade de briques.
  • La pose de panneaux isolants collés avec 3 éléments principaux, dont le mortier de collage, l’isolant en panneau et le parement de finition (enduit, etc.).

Budget de l’isolation par l’extérieur d’une maison

Sachant qu’il existe un parterre de solutions de rénovation par l’extérieur, et que les isolants thermiques sont tout aussi diversifiés, l’estimation du budget à allouer à une isolation thermique par l’extérieur ne peut se faire que via un devis bien élaboré. On peut quand même avoir une estimation du prix minimal du marché pour 1 mètre carré d’isolation avec finition, qui se situe aux alentours de 100 euros. Sinon, en dehors des simulateurs en ligne, on peut tout simplement s’approcher d’un professionnel RGE qui pourrait en même temps se charger du diagnostic de performance énergétique de la maison, puis définir l’ampleur des travaux nécessaires, et donc du montant du projet.

Aides pour l’isolation par l’extérieur

Sur les devis obtenus des entrepreneurs, même si on essaie de faire jouer la concurrence, il se trouve qu’une isolation des murs et toiture par l’extérieur revient plus chère que celle opérée à l’intérieur. Pour bénéficier des avantages de tels travaux (embellissement de la maison et optimisation énergétique plus conséquente), plusieurs types d’aides sont aujourd’hui disponibles en cas de manque financier. Parmi les plus courants, on peut citer :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique d’une valeur de 30 % du montant des travaux réalisés. Pour les foyers non imposés, l’aide est fournie sous forme de chèque bancaire.
  • L’éco-PTZ qui permet de ne régler que le montant du prêt (sans intérêt) sous un plafond déterminé par décret.
  • Les aides de l’Agence Nationale de l’habitat ou ANAH.
  • Les Primes Énergies.
  • La TVA à 5,5 % pour l’achat des matériaux d’isolation.

Dans tous les cas, l’une des principales conditions pour l’acquisition de ces aides est la contribution (achat de matériaux) ou la prise en main par une entreprise RGE des travaux d’isolation.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire