Isolation des combles : les aides financières possibles

Bien qu’il s’agisse d’une démarche bien sensée, l’isolation des combles constitue un vaste lot de travaux aussi coûteux que laborieux. Pour la mettre en œuvre, il faut détenir un budget assez conséquent. Heureusement, ce type d’opération s’inclut dans celles qui sont éligibles à différentes aides pour la rénovation énergétique des logements. L’État en établit la teneur et la portée chaque année. Voici ce à quoi on peut prétendre en 2018 en matière d’aides financières pour l’isolation des combles.

Les initiatives étatiques sur les aides financières

Le crédit d’impôt pour les travaux d’isolation des combles

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique en faveur des travaux d’isolation des combles est reconduit pour 2018. Il s’agit d’une réduction de 30 % du montant total des dépenses pour le projet d’isolation réalisé. Le décret pour cette année impose cependant deux plafonds. Le premier plafonne à 100 euros TTC par mètre carré, s’il s’agit d’une isolation par l’intérieur. Ce plafond s’élève à 150 euros TTC par mètre carré pour des travaux de rénovation par l’extérieur. Les conditions d’acquisition de ces aides financières pour l’isolation des combles restent à peu près les mêmes qu’auparavant dont principalement la pose par une entreprise RGE et l’utilisation d’isolant avec une résistance thermique égale à 7. Il faut aussi noter que pour un impôt inférieur au crédit d’impôt, le reliquat s’obtient sous forme de chèque.

La TVA réduite pour l’achat d’isolants réglementaires

Comme pour l’acquisition du CITE, l’achat de matériaux utilisés pour l’isolation des combles devra voir la contribution d’un professionnel RGE. Le matériau lui-même devra présenter les caractéristiques exigées. La TVA en question est de 5,5 %.

Le Pacte Énergie Solidarité : un soutien PPP

En dehors de l’offre d’isolation des combles à 1 euro, laquelle n’est pas cumulable avec le CITE, le maître d’ouvrage peut aussi demander son éligibilité au Pacte Énergie Solidarité qui lui fera bénéficier d’un tarif préférentiel à 10 euros le m². Les détails des offres sont ainsi accessibles sur le site de Pacte Énergie Solidarité.

Les contributions des organisations privées en matière d’aides financières

L’isolation des combles 2018 : éligible à l’éco-PTZ

Grâce à une impulsion de l’État et sous les mêmes préalables que pour l’obtention des aides étatiques (travaux confiés à l’entreprise RGE, isolants avec R=7, etc.), les banques partenaires peuvent octroyer un prêt sans intérêt pouvant atteindre 30 000 euros à tout demandeur qui veut isoler ses combles de manière performante. Néanmoins, d’autres conditions sont à respecter :

  • Il doit s’agir d’un bouquet de travaux incluant au moins une autre opération comme la pose d’un système de chauffage performant et écologique par exemple.
  • L’isolation prévue devra permettre d’avoir une performance énergétique minimale. Le seuil de performance est fourni par un bureau d’études mandaté.

L’aide de l’ANAH pour l’isolation des combles

Cette aide de l’Agence nationale pour l’habitat ne s’adresse qu’aux propriétaires qui utilisent l’immeuble habité comme logement principal ou en tant que bailleur. Sachant qu’il s’agit d’un soutien financier pour l’isolation des combles, son obtention sera justifiée par un niveau de revenu bas ou moyen. Son octroi et son montant vont également dépendre du nombre de personnes vivant dans le foyer. Mais globalement, le niveau de l’aide se situe entre 35 et 50 % des dépenses réalisées, avec tout de même un montant de travaux plafonds de 20 000 euros HT. Pour plus de précision, les informations du site de l’ANAH seront encore plus explicites.

Les aides locales pour isoler les combles

Les collectivités sont en première ligne dans la mise en œuvre de la nouvelle économie énergétique française, dans le sens où elles sont plus proches des administrés. Dans cette optique, ceux-ci peuvent aussi bénéficier d’aides et de subventions à une certaine hauteur provenant des autorités locales. Les modalités, la nature et le montant des aides varient d’une région, d’un département ou d’une commune à l’autre. Dans la plupart des cas, elles sont cumulables avec les autres formes d’aides énumérées plus haut. L’ensemble permettra à chaque foyer de réduire considérablement le montant qu’ils devront débourser pour des démarches relatives à une économie d’énergie, dont principalement l’isolation thermique. Pour en connaître un peu plus, il va falloir effectuer des démarches auprès des autorités municipales, de la préfecture ou du bureau de la région où le logement est situé.

Laisser un commentaire

Fermer le menu