La façade extérieure et son étanchéité

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’utilité d’une façade extérieure ne se limite pas à l’esthétique mais doit en même temps assurer l’étanchéité de l’ensemble du bâti. La façade, constituant la plus grande partie d’un bâtiment, est conçue pour protéger les personnes et leurs biens à l’intérieur, des intempéries et de toutes agressions extérieures (pluie, vent, gel, pollution, etc.). Après 10 ou 15 ans d’ancienneté, la façade commence à perdre de son efficacité, particulièrement en termes d’étanchéité.

Cette perte se manifeste par l’apparition des taches brunes, sombres et plus ou moins larges. On peut également constater par endroits que l’eau passe à travers. Ces différents signes sont annonciateurs d’un défaut d’étanchéité. On peut courir le risque de voir la façade concernée s’effondrer ou d’être inondée, après le passage d’un orage.

Les causes des problèmes d’étanchéité de la façade extérieure

Si on met de côté l’âge, plusieurs facteurs peuvent causer les problèmes d’étanchéité d’une façade. Dans la plupart des cas, il s’agit de phénomène de remontée capillaire, de la mauvaise ventilation des pièces, des inondations, de l’eau de ruissellement, etc.

Étanchéité de la façade extérieure : le phénomène de remontée capillaire

On parle de remontée capillaire quand l’eau de la nappe phréatique qui se situe en dessous d’une habitation remonte le long des murs. Ces derniers se retrouvent alors dans un état quasi permanent d’humidité. Si la façade est très poreuse, cas du béton ou du plâtre, et non ensoleillée, elle absorbera beaucoup d’eau et se dégradera facilement.

Une façade peu poreuse, en bois ou en verre, et exposée au soleil ne connaîtra pas les effets de la remontée capillaire. L’eau absorbée ou recouvrant la façade se verra évaporée sous l’effet de la chaleur.

La mauvaise ventilation des pièces

Une maison mal aérée stocke énormément d’humidité. Quand celle-ci n’est pas correctement évacuée, elle ronge les matériaux constitutifs de la façade. À long terme, cette action génère l’apparition de moisissures sur la façade. Les bactéries s’y développent et libèrent des toxines dans l’air ambiant pour ensuite dégrader petit à petit la façade.

Les inondations et l’eau de ruissellement

Lors d’une inondation, les façades des maisons séjournent dans une grande quantité d’eau durant plusieurs semaines. Elles absorbent l’eau stagnante jusqu’à saturation et les rejettera de toutes parts. La façade s’effrite peu à peu et l’eau présente à l’extérieur s’infiltre dans les différentes pièces de l’habitation.

Le problème d’infiltration se constate également quand l’eau de ruissellement ne s’écoule plus normalement. Si elle stagne aux alentours de la façade ou ruisselle sur cette dernière, elle s’infiltre petit à petit à l’intérieur.

Les symptômes d’un manque d’étanchéité de la façade extérieure

Il n’est point difficile de reconnaître une façade qui présente des problèmes d’étanchéité. Quelques signes ne trompent pas :

  • La façade reste toujours humide.
  • La façade présente des taches verdâtres, brunes, sombres ou blanches, développées par des moisissures.
  • La peinture de la façade s’effrite ou est craquelée.
  • La façade se trouve fissurée.
  • L’eau s’infiltre par la façade de l’extérieur vers l’intérieur ou inversement, etc.

Solutions pour les problèmes d’étanchéité d’une façade extérieure

Quand on voit apparaître les premiers signes d’un problème d’étanchéité, il faut faire appel à un professionnel. Il établira un diagnostic de l’état de la façade. Ce diagnostic identifiera avec précision la cause des anomalies de la façade. Il fera l’objet d’un examen complet de la résidence. Tout y passe : la toiture, les gouttières, la remontée capillaire, les fissures, etc.

Remédier aux soucis d’étanchéité de la façade ?

Une des solutions proposées par le professionnel est l’application d’une lasure hydrofuge. Elle a pour effet de protéger la façade des agressions, après un nettoyage et un démoussage approfondis. Elle permet aux matériaux poreux de respirer à nouveau, pour garantir un bon échange de vapeur d’eau entre l’extérieur et l’intérieur. La lasure est également appropriée pour la prévention des pollutions atmosphériques, l’amélioration de l’isolation thermique ainsi que la réduction de l’apparition des moisissures. De plus, on peut mettre en place un revêtement d’imperméabilisation liquide. Ces solutions prolonge la durabilité de la façade de quelques années.

Une autre solution est le ravalement de façade qui garantira une étanchéité de plusieurs décennies. Le ravalement d’une façade restaure la façade dans son intégralité. Ainsi, à la fin des travaux, elle est assurée être 100 % étanche et tous les traitements anti humidité nécessaires lui seront appliqués.

Le cas d’une façade de moins de 10 ans

Pour une façade qui ne présente pas trop de dégradations, soit une façade de moins de 10 ans, les travaux à faire se limiteront à la résolution des problèmes d’étanchéité. Ainsi, il faut assainir les murs en évacuant l’humidité qu’ils contiennent. Ce travail coûte dans les 30 à 60 euros, par mètre linéaire de mur à traiter.

Pour le colmatage des fissures et le renforcement de la structure de la façade, généralement le traitement des joints et des bardages, s’avère nécessaire. On applique également un traitement hydrofuge. Le prix varie selon l’importance des travaux et de la surface à traiter. Il faut prévoir un minimum de 50 euros par m2.

Pour les problèmes liés à une mauvaise ventilation, il faut installer un système de ventilation performant qui coûte entre 150 et 1 400 €, selon le modèle choisi.

Si les problèmes de la façade sont causés par un défaut du système d’évacuation des eaux de ruissellement, il faut le réparer ou le changer.

Le cas d’une façade de plus de 10 ans

Si la façade est âgée de 10 ans ou plus, les règlementations en vigueur obligent à procéder au ravalement des façades. Ces travaux de ravalement apporteront une solution efficace et performante aux problèmes d’étanchéité.

Même si le coût des travaux dépend de la surface à ravaler et de l’ampleur de la dégradation de la façade, on peut envisager une dépense de 30 à 100 €/m2.

L’ensemble des opérations relatives au ravalement consiste au nettoyage, à la réparation des murs, aux peintures.

Le professionnel à qui s’adresser

Pour le ravalement, l’artisan professionnel auquel il faut faire appel est le façadier. Cependant, on peut également faire appel à une entreprise générale du bâtiment, un simple artisan ou une entreprise spécialisée dans la réparation ainsi que le traitement des problèmes d’humidité. En tout état de cause, le choix du professionnel doit être bien réfléchi, car il est à la fois source de conseil et réalisateur des travaux.

Les critères de choix du professionnel

Un bon professionnel se reconnaît par son savoir-être et son savoir-faire. Au-delà des normes et des certifications propres à la profession, de type Qualibat, le professionnel doit appartenir à un syndicat tel que le Groupement des Professionnels de la Peinture et de la Finition ou GPPF.

Le façadier doit également travailler avec des produits qui sont tamponnés de la norme NF, qui bénéficient d’un avis technique du Centre scientifique et technique du Bâtiment ou CSTB ou qui sont contrôlés par des bureaux d’expertises tels que Véritas. Les produits utilisés par le façadier doivent disposer de garanties biennales pour les peintures et décennales pour les autres. Bien entendu, les produits devront être en adéquation avec le type de façade à traiter.

Outre les produits, le choix du professionnel se base sur son devis. Le devis comporte les frais d’installation, le coût relatif à l’échafaudage ou aux nacelles, le coût des protections pour les passants et les frais de voiries soient les taxes pour occuper le domaine public, le temps des travaux et les frais de déplacement. S’ajoutent ensuite les coûts des travaux de ravalement en eux-mêmes comme le nettoyage, le piochage, la réparation du mur, le ravalement et l’évacuation des gravats.

Avant de trancher pour le choix de tel ou tel professionnel, il est toujours pertinent de prendre directement contact avec lui pour évaluer son expertise. Il doit savoir présenter en détail les différentes prestations et les produits à utiliser, selon le budget prévu. Doté d’un bon relationnel, il doit être à même d’expliquer chaque étape du ravalement de façade.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire