Construction d’une maison : qu’est-ce qu’implique la conformité à la RT 2012 ?

La construction d’une maison doit obligatoirement se faire en conformité avec la RT 2012. La RT 2012 et de son compte indéniablement parmi les règlementations qui ont le plus chamboulé le secteur de la construction. Eu égard à un parterre de consignes souvent ésotériques, les particuliers peuvent encore éprouver une difficulté quant à son application. En effet, elle est encore peu comprise surtout du côté des maîtres d’ouvrage, parfois amenés à abandonner leur idée d’une autoconstruction. Mais que faut-il comprendre de la RT 2012 ?

Construction de maison : la  RT 2012 dans les grandes lignes

En somme, la finalité de la RT2012 est l’amélioration du confort des occupants, tout en réalisant de grandes économies d’énergie au total, mais aussi le respect de l’environnement. Dans cette déclinaison des réglementations thermiques réactualisées depuis les années 1970, l’axe est défini en divers points. À ce propos, il y a les travaux à réaliser impérativement et le respect des exigences requises.

Construction de maison : les travaux incontournables à la  RT 2012

Il s’agit de concevoir et d’établir un plan qui favorise la qualité bio climatique de la maison et son efficacité énergétique. Dans cette optique, 5 postes de travail sont spécialement définis tout le long de la RT, à savoir :

  • L’optimisation de l’enveloppe de la construction (isolation).
  • La maximisation ou l’amélioration de l’étanchéité de la maison à l’air.
  • L’apport d’une qualité de chauffage confortable sans avoir besoin d’énergie à effet joule (électricité).
  • La production d’eau chaude avec peu d’énergie.
  • La création à l’intérieur d’une excellente aération.

Parallèlement, avec la réalisation de ces objectifs, la RT2012 oriente les maîtres d’ouvrage vers l’utilisation des énergies renouvelables, surtout pour la production d’eau chaude sanitaire, un poste de dépenses énergétiques important pour les ménages.

Les 3 exigences de la RT 2012

Pour être conformes à la RT 2012, les nouveaux bâtiments doivent présenter les valeurs imposées pour 3 indices différents, dont l’indice :

  • BBio (ou besoin bioclimatique), qui est un niveau de conception impactant sur la performance thermique de la maison. Cet indice doit être inférieur à un certain seuil (le BBio maximal ou BBiomax) propre au bâtiment. On l’évalue en fonction de paramètres extérieurs et des usages (exposition au soleil, la situation climatique de la région, la surface du bâtiment, l’utilisation de climatiseurs, etc.)
  • CEP pour Consommation d’énergie primaire. Elle définit le niveau d’utilisation d’énergies de chauffage. Le seuil à ne pas dépasser est de 50 à 65kwhep/m2/an selon la région.
  • TIC pour Température intérieure conventionnelle. Elle ne doit excéder 26 °C en été, sans que le foyer n’ait recours à la climatisation en respectant son BBiomax.

Construction de maison : mode d’évaluation de la conformité de la maison à la RT 2012

Le calcul de ces différents indices n’est évidemment pas accessible ni aux particuliers ni aux entreprises de construction. Il est effectué dans le cadre de ce qu’on appelle « étude thermique RT2012 », dont la réalisation est elle-même réglementée.

Qu’est-ce que l’étude thermique RT 2012 ?

Il s’agit d’un contrôle de la conformité de la maison à la RT2012. Il porte sur les différents points décrits supra. En outre, il doit avoir lieu avant même le début du chantier à travers l’étude du plan. Cette étude débouche sur l’établissement d’une attestation et d’un cahier des charges visant à orienter le choix des matériaux, la configuration de la maison, et les autres aménagements nécessaires.

Mais ensuite, à la fin du chantier, un autre contrôle est mené pour évaluer la cohérence de la construction avec l’étude initiale et également pour assurer l’absence d’infiltration d’air parasite. C’est justement à l’issue de cette dernière qu’une attestation de conformité ou non de la maison à la RT, est établi. Le rapport d’étude thermique est à la fois indispensable pour obtenir un permis de construire et pour attester le bon achèvement des travaux.

À qui confier l’étude ?

L’étude thermique est effectuée par un thermicien ou un bureau d’étude spécialisé. Pour la réalisation de l’étude, ils sont à mandater par le propriétaire. Si la première étude peut se réaliser en ligne, la seconde nécessite une descente sur terrain.

Combien coûte une étude thermique ?

Le coût de l’engagement d’un thermicien agréé dépend d’un bon nombre de critères. Cela commence par la valeur qu’il donne à son expertise, mais aussi le coût du transport, etc. Le coût de l’étude lui-même va varier selon la surface à étudier, l’utilité du bâtiment, etc. Ainsi, étant variable, le calcul de prix peut faire l’objet d’un devis personnalisé.

Laisser un commentaire

Fermer le menu