Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Chiner, une passion au service de la décoration

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
chiner décoration

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Chiner la décoration, des objets, bref tout, lorsque l’on aime flâner dans les marchés, les Puces, faire les brocantes et se promener entre les différents stands qui nous proposent leur bric-à-brac plein de souvenirs, est un véritable plaisir. Chiner, c’est adorer fouiller, se perdre dans le passé d’objets récupérés pour qu’ils continuent à nous raconter leur histoire. Chineurs chevronnés ou novices, on cherche l’occasion, la belle pièce, la curiosité, et dans nos maisons, ces objets un temps oubliés vont de nouveau être à l’honneur, dans leur jus, ou après une petite cure de jouvence !



Chiner la décoration, c’est très tendance 


Le nouveau s’inspire de l’ancien pour donner naissance à des styles tels que le « vintage ». La « récup’ », indissociable de la chine, va insuffler une seconde vie à des objets qui un temps n’ont plus trouvé grâce aux yeux de leurs propriétaires.


Tout ce qui a pris quelques années peut-être à l’origine d’un style nouveau ; ainsi, les années 50 sont particulièrement à l’honneur en ce moment en matière de déco, de mode, mais les années 60, 70, voire 80 ont également leurs adaptes ! A chacun son année, à chacun son nom,  vintage, pop…, à chacun sa raison de chiner. En déco, prendre de l’âge a beaucoup de charme ! Aimer le formica, le skaï n’est plus ringard, bien au contraire, sortez vos 45 tours, mange-disques, c’est sûr ils auront la cote !


Les objets du passé, que l’on chine, sont source d’inspiration et permettent, de façon parfois inattendue, le retour en force de meubles ou de tendances déco sur lesquels l’on n’aurait pas osé parier, tels que les chaises en formica ou le papier peint par exemple.



Chiner des meubles de métier


On chine des objets mais aussi des meubles, et les meubles de métier sont particulièrement demandés. Les comptoirs, billots de boucher et autre buffet de quincaillerie – et tous les ustensiles de professionnels jadis utilisés – sont très prisés des chineurs. Ils accompagnent souvent un engouement pour des espaces tout aussi « vintages », à savoir les usines et autres lieux désaffectés désormais le logement de particuliers à la recherche d’ambiances originales et souvent amateurs de chine.


De même, des sites web, des émissions télé, des parutions … sur la chine, la brocante, ont vu le jour pour accompagner ce phénomène.


Plus les meubles et objets sont patinés, rouillés, cabossés, plus ils vont plaire ! Un air de vécu qui fait toute la différence ! Attention cependant aux « vraies/fausses » brocantes !



Chiner la décoration, pour tout changer


Certains objets d’antan chinés connaissent une nouvelle jeunesse en l’état ou grâce au « relooking » intégral ou partiel. On trouve notamment des cuivreries, des meubles en cannage, des buffets vintage etc.  Ainsi, leur originalité, qui est cet anachronisme entre un objet ancien et des couleurs, des matières très actuelles, va leur donner cette touche unique qui en fera des objets très convoités. Ce qui peut avoir une incidence sur leurs prix ! Faite de bric et de broc, la décoration vintage est l’assurance d’une déco originale, changeante et très personnelle. Il en va de même pour des tapis anciens qui sont restaurés et teints pour retrouver une nouvelle jeunesse. Ces derniers s’intègrent sans souci dans des intérieurs très branchés. Là encore, les prix pour des objets pourtant chinés peuvent très vite grimper !



Chiner solidaire et écoresponsable


L’action de chiner n’est pas seulement une histoire de faire de « bonnes affaires ». Chiner c’est également un geste de solidarité qui peut créer du lien social et aider des personnes en difficultés. Les friperies et autres brocantes sont le reflet d’une belle générosité et le succès connue par Emmaüs, et en particulier son salon à Paris, est bien la preuve que le passé peut ici encore apporter beaucoup au présent.


De même, les Puces, brocantes, magasins d’antiquités, tous les endroits où l’on peut chiner, contribuent à contenir le gaspillage. En proposant des objets qui leur sont donnés ou vendus, ils évitent ainsi de jeter des choses encore utiles, dont le seul défaut est de ne plus être dans l’ère du temps.


Chiner est une véritable passion pour les amateurs de bonnes affaires et les férus de belles pièces. Chiner a réussi à parfaitement s’imposer au sein de ce phénomène qu’est la décoration d’intérieur pour y occuper, aujourd’hui, une place de choix. En plus d’être devenu très tendance, chiner est un acte écoresponsable et solidaire. Et puis, les belles économies réalisées parfois lorsque l’on chine, vous permettront d’augmenter votre budget travaux !

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

décoration cuivre

Place aux cuivres dans la décoration de nos intérieurs

Eh oui, on a mis  » cuivre  » au pluriel, car le métal rouge se décline également sous d’autres teintes pour la décoration. Noir et blanc, bleu ou gris, à moins de le préférer jaune ou de rosette. Et c’est…

cuisine ouverte

Les cuisines ouvertes : toujours très tendance

Un intérieur convivial se traduit souvent par des cuisines ouvertes permettant de prendre l’apéro avec des amis, tout en s’affairant… dans la cuisine, justement ! Pour être dans l’air du temps, n’hésitez pas à adopter cette tendance. Mais en même…

décoration rose

Une décoration rose, très tendance cet hiver dans les intérieurs

La décoration rose revient sur le devant de la scène des intérieurs de la maison et du design pour venir réchauffer l’hiver. Pour son grand retour, la couleur de l’optimisme et du plaisir a décidé de nous montrer qu’elle a…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *