Le bardage des murs extérieurs

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le bardage de mur extérieur n’est autre que le fait de recouvrir le mur par des lames faites de bois, de bois composites, de zinc, pierre, PVC, fibrociment etc. Le bardage fait office non seulement de décoration mais aussi de protection et d’isolation du bâti. On peut le faire dans le neuf ou en ravalement de façade. Avec le temps, les façades des maisons deviennent moins performantes, notamment en termes d’isolation. De plus, les salissures et les traces d’humidité les rendront inesthétiques. Une des solutions les plus plébiscitées à ce genre de problème est la création de nouvelles façades. L’une d’elles est le bardage des murs. 

Il s’agit d’une technique qui permet de mettre une couche supplémentaire sur les murs des bâtiments, comme finition. Cette option offre des avantages non négligeables, ce qui explique son succès auprès des particuliers. 

Les atouts du bardage de mur extérieur

Le bardage étant ce revêtement formé de plaques ou de lames qui enveloppe le bâti sans laisser aucune discontinuité, il va sans dire que :

  • Le bardage va protéger la structure porteuse, de toutes les agressions extérieures (intempéries, pollution, UV)
  • Il va améliorer l’isolation existante, notamment en éliminant les ponts thermiques dans sa quasi-totalité.
  • Les bardages actuels sont, pour la majorité, faits pour durer.

En outre, avec les multiples déclinaisons proposées actuellement ainsi que la grande variété de matériaux utilisés pour sa fabrication, le bardage va rehausser l’esthétique extérieure du bâtiment.

A tout cela s’ajoutent le fait de ne pas déranger les occupants de la maison pendant les travaux, et de ne rien enlever à la surface habitable.

Toutefois, il ne faut pas oublier que c’est un choix qui va coûter assez cher et qui peut s’accompagner de certaines contraintes administratives. En effet, le changement d’aspect de la façade requiert au moins une déclaration préalable des travaux et que des nuances de couleurs et des matériaux spécifiques sont imposés par certaines régions à l’endroit de la façade.

Il est à préciser que la pose de bardage se fait généralement de trois façons. Il y a le bardage fixé directement sur l’ossature existante (bardage à finalité esthétique), le bardage posé sur couche d’isolant placé après la façade (bardage rapporté) et le bardage placé après l’isolant, lui-même fixé sur un revêtement installée sur la façade (bardage double peau) ;

Le bardage est compatible à tout type de façade (brique, béton, pierres).

Les différentes catégories de bardage disponibles 

De nombreux matériaux sont disponibles pour la fabrication de bardage. Le prix, l’esthétique souhaitée, la durabilité, le climat de la région où est implantée la maison, sont autant de critères qui déterminent le choix. Quoi qu’il en soit, on a l’option entre les matériaux plusieurs matériaux.

Les bois

Le bois naturel, dont le bois massif (essences de résineuses) reste encore très prisé en bardage. Se présentant sous formes de lames ou de clins, il procure un aspect noble et chaleureux à la façade. Toutefois, même s’il s’avère être durable et possède un grand pouvoir isolateur, sa pose demande de la technicité, ce qui augmente le prix et il a tendance à ternir (devenir gris) avec le temps.  Devant cela, on se sert plutôt d’autres versions du bois dont, le bois composite ou le bois reconstitué et même les imitations bois.

Le bois reconstitué (fibres de bois, liées à chaud et sous pression, traitées avec des fongicides et insecticides) reproduit la texture naturelle de bois, résiste très bien aux intempéries,  aux UV et est durable et écologique (sans colle ni solvant).

Le bois composite (fibres de bois et résine, traitées anti-UV), dispose d’une durée de vie exceptionnelle, résiste à l’humidité, aux chocs, aux insectes parasites et est imputrescible.

Les imitations bois sont nombreuses notamment à base de PVC ou en fibres ciment (très robuste et qui peut imiter le cèdre).

Le PVC

Le PVC se distingue par son prix abordable. Choisi, haut de gamme, ce type de bardage n’a rien à envier aux autres matériaux, notamment en termes d’esthétique (imitation bois par exemple), résiste aux chocs et aux UV et se décline sous des coloris variés.

Toutefois, il dure moins longtemps que le composite et est moins performant en tant qu’isolant. De plus, c’est un matériau inflammable.

Les pierres

Ce types de bardages à poser par des couvreurs s’avèrent détenir un cachet certain, mais restent très chers. Ceux en ardoises naturelles sont relativement les plus abordables et disposent d’une durée de vie exceptionnelle. Elles nécessitent un traitement régulier dont celui anti-mousse.

Les faiblesses du bardage de mur extérieur

Le bardage semble être la meilleure solution pour une meilleure isolation ou pour embellir un bâtiment. Néanmoins, cette technique a ses limites. Le premier est sans doute le prix. En moyenne, il faut prévoir entre 100 et 300 euros par m2 pour sa mise en œuvre.

Un autre désavantage est que les travaux requièrent parfois un chantier complexe et imposant qui peut prendre une durée de réalisation assez longue. Ce type de travaux peut exiger une procédure administrative particulière. Pour en savoir davantage sur le sujet, il ne faut pas hésiter à demander plus d’informations à la municipalité.

Enfin, pour aboutir au résultat escompté, il est nécessaire de recourir au savoir-faire  des professionnels, à rappeler qu’une de ses finalités étant l’esthétique.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire