Le suivi de la construction d’une maison individuelle

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le suivi de la construction de votre maison individuelle doit se faire régulièrement aux côtés de votre professionnel. La préparation de la construction est importante, mais le suivi ne l’est pas moins. Ce dernier est nécessaire pour assurer le bon déroulement du chantier et son avancée. Bâtir une maison soi-même est un projet qui demande beaucoup de réflexion, de temps, d’argent et d’énergie. Il se décline en plusieurs volets, financier et technique (foncier, plans, devis, matériaux et travaux), administratif (assurances, permis de construire). Pour éviter les mauvaises surprises, il faut s’assurer que tout se déroule suivant un plan strict et bien agencé en particulier pour les travaux proprement dits.

Pour cela, il est nécessaire de bien établir le plan de construction d’une maison individuelle avec le professionnel contracté, dont un constructeur ou un entrepreneur lié au client par le CCMI. Les spécificités techniques correspondant aux différents travaux à effectuer lors de la construction doivent être convenues avec lui. Les conditions relatives aux visites du chantier doivent y être déclinées de manière claire et nette pour pouvoir s’assurer que les travaux soient bien faits. Bref, le contrat CCMI doit être le plus complet possible, explicite et facilement compréhensible.

Pour les travaux requérant l’intervention de spécialistes (plombier, électricien, peintre, menuisier, carreleur, etc.), les contrats doivent être comme pour le CCMI, autrement dit, clairs, nets, complets, explicites.

Les objectifs d’un suivi de la construction d’une maison

Le suivi de la construction de la maison consiste à :

  • Vérifier la stricte conformité des travaux aux spécifications inscrites dans les contrats.
  • Détecter les défaillances éventuelles. À ce propos, en cas de défaut décelé non susceptible de mettre en cause la stabilité de l’ouvrage, il faut avertir aussitôt le constructeur ou l’entrepreneur pour corriger l’anomalie dans les plus brefs délais. Si le constructeur ou l’entrepreneur ne réagit pas, on peut procéder en sa mise en demeure de réaliser les travaux requis par l’envoi de lettre recommandée accompagné d’accusé de réception.

Si le défaut détecté engage la solidité de l’ouvrage, on doit saisir le juge des référés pour qu’il ordonne la cessation des travaux.

Les différentes étapes de la construction d’une maison

Il est essentiel de bien comprendre les étapes de la progression des travaux au chantier ainsi que le rôle des différents acteurs qui interviennent à chaque étape pour que le suivi des travaux se fasse de manière méthodique et quasi professionnelle. Comme étapes, on peut citer :

Le terrassement et l’excavation

Cette étape débute par la pose des piquets délimitant le terrain et les contours de la maison. L’aide d’un géomètre peut être utile pour une partie de ces travaux. Le terrassier entre alors en action afin de préparer le terrain. Il va effectuer des tâches comme le nivellement, le creusage des tranchées pour les fondations, les canalisations et éventuellement le sous-sol si la maison sera dotée d’un étage souterrain.

Les fondations

Elles constituent les bases de la construction et revêtent ainsi un caractère très important. De leur solidité dépend en grande partie celle du bâtiment. Elles assurent la répartition du poids de la construction sur le sol empêchant tout risque d’affaissement. Dans le cas où la maison comporte un sous-sol, les murs de celui-ci sont les premiers à être érigés après la pose d’une dalle de béton constituant le plancher de ce sous-sol.

Le soubassement

C’est la partie comprise entre les fondations et la base du rez-de-chaussée de la maison. Il peut se présenter sous forme de :

  • Hérisson, au cas où le rez-de-chaussée et le sol se toucheraient.
  • Vide sanitaire, quand le rez-de-chaussée est plus haut que le sol.
  • Sous-sol, s’il y a creusement du sol de manière à concevoir un étage souterrain à la maison.

Le dallage

En termes simples, c’est le futur plancher de la maison ou du rez-de-chaussée si la maison comporte d’autres étages. Il est constitué d’une dalle, de béton en plaque, recouvert ou non d’une chape et surmonté d’un revêtement pour l’isolation.

L’élévation des murs

C’est le travail du maçon. Avec la mise en place des fondations, l’installation des murs fait partie des gros œuvres dans le jargon du bâtiment. Les murs se divisent en murs extérieurs et murs intérieurs (ou murs de refend) ; ces derniers sont aussi appelés murs porteurs.

Les divisions intérieures

Ce sont les murs de séparation ou cloisons. Il faut veiller à ce que les emplacements et les surfaces dédiées à chacune des pièces de la maison soient bien respectés.

La charpente et la couverture

Le charpentier entre en action pour la pose des ouvertures, c’est-à-dire, les portes, les fenêtres, l’œil-de-bœuf, etc. Éventuellement, il peut aussi installer les escaliers. Ces différents ouvrages sont construits avant leur mise en place. C’est aussi lui qui s’occupe de la construction et de la mise en place de la charpente (ossature du toit). Il faut bien s’assurer de la conformité des ouvrages posés avec les termes du contrat (sens d’ouverture, emplacement, etc.).

Le couvreur assure la pose de la toiture et des gouttières. Il peut également effectuer l’isolation de la toiture.

Lorsque les ouvertures extérieures sont posées, on dit que la maison est hors d’air. Lorsque la couverture et son isolation sont terminées, on dit que la maison est hors d’eau.

Les revêtements extérieurs

Ils assurent la protection de la maison, mais également lui donnent l’aspect esthétique voulu par le propriétaire. Ce sont en général, le couvreur (toit) et le façadier qui s’en chargent.

La plomberie et l’électricité

C’est le plombier qui assure cette partie-là des travaux. Ce technicien intervient tout au long du chantier. Il s’occupe des canalisations de drainage et d’alimentation en eau de la maison et en fin de chantier de l‘installation des appareils sanitaires.

Tout comme le plombier, l’électricien intervient presque tout au long du chantier. L’installation des éléments d’éclairage, des sources de courant électrique et des appareils électriques fixes doit être conforme aux termes du contrat.

L’isolation thermique

La bonne qualité de l’isolation thermique de la maison assure une économie très significative en termes de consommation d’énergie (pour le chauffage) et donc de dépenses financières.

La ventilation

La réglementation impose désormais l’équipement des maisons individuelles de systèmes de ventilation adéquats pour le confort des habitants évitant ainsi les problèmes d’humidité et de condensations.

Suivi de la construction d’une maison : les travaux de finition

Ces travaux qualifiés de finaux s’effectuent à la dernière période du chantier d’où le terme finition. La liste comprend : la peinture, le carrelage et revêtements du sol, la menuiserie (placards de rangement intégrés, escaliers éventuels, etc.), aménagements des pièces spécialisées (cuisine, salle d’eau, etc.).

À la fin des travaux de finition, si ces derniers satisfont le maître d’ouvrage, la réception des travaux a lieu. Il faut donc veiller attentivement à l’exécution des différents points de cette étape.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire