Isolation plafond : Comment faire le bon choix ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le plafond, et notamment sa structure, est composée d’une isolation. Et dans certains cas de poutres et de solives. Il s’y trouve aussi des câbles électriques, en particulier pour l’installation d’un plafond chauffant. Avec le plafond, il faut également procéder à l’isolation des combles qu’ils soient aménageables pour non.

L’isolation du plafond pour contribuer à votre confort

L’isolation de plafond vise deux principaux objectifs. Le premier est de diminuer la perte de chaleur afin d’épargner de l’énergie et de réduire en même temps les factures. En période hivernale, l’isolant maintient la chaleur à l’intérieur tandis qu’en été, il évite que la chaleur extérieure entre à l’intérieur de la maison. En second lieu, l’isolation permet de réduire le bruit. L’isolant favorise le confort sonore d’une maison en intervenant sur le niveau sonore venant de l ‘extérieur.

Pour choisir l’isolant et son épaisseur, vous aurez à déterminer l’espace disponible dans votre demeure, qu’il soit créé ou dédié. L’isolant est important sous un plafond rampant ou sur un faux plafond. Il l’est un peu moins sous des lambris de plafond, et ne l’est quasiment pas pour des plafonds sans ossature.

Les différents matériaux d’isolation pour le plafond

Les matériaux d’isolation du plafond sont répertoriés en différentes catégories. On distingue en premier lieu les isolants synthétiques conçus à partir de pétrole brut. Dans cette catégorie figure le polystyrène expansé qui est sans doute l’isolant le plus courant. Ce matériau détient l’avantage d’être robuste et léger et se décline en vrac ou en panneaux. Il renferme des billes jointes entre elles. Le polystyrène extrudé compte également parmi les isolants synthétiques.

Ce matériau est plus compact et détient un meilleur niveau d’isolation, avec une conductivité thermique minimale de 0,025 W/m.k. Il est également disponible en panneaux. Dernière recrue de cette catégorie, le polyuréthane qui est beaucoup plus performant, avec une conductivité thermique comprise en 0,022 et 0,028 W/m.k.

Les fibres minérales et végétales constituent une autre catégorie de matériaux d’isolation du plafond. Parmi ces fibres, on peut citer la laine de roche et la laine de verre qui sont les plus fréquentes. Quant aux fibres végétales telles que la fibre de bois ou la fibre de lin, elles détiennent pratiquement les même propriétés que les laines minérales mais sont assez rares.

Dans la catégorie des autres matériaux renouvelables, figure la cellulose qui contient des additifs inoffensifs qui lui confère des qualités anti-feu, anti-moisissures et anti-insectes. Ce matériau se décline en vrac et en panneaux. Le liège constitue également un excellent isolant phonique et thermique. De son côté, la perlite est un isolant écologique, conçue à base de roches volcaniques broyées. Complètement inerte, ce matériau est inaltérable et ininflammable.

La dernière catégorie de matériaux d’isolation du plafond englobe les isolants minces ou multicouches. Ces derniers sont formés d’une ou plusieurs couches de feuilles d’alu interposées avec du feutre ou de la mousse

L’isolation du plafond : entre  mousse, panneaux ou vrac, que choisir ?

Les matériaux pour l’isolation du plafond se déclinent sous différentes formes. Certains se présentent sous forme de rouleaux étalés au-dessus des faux plafonds. Pour une excellente performance, les rouleaux doivent respecter une épaisseur minimale. La laine de verre ou de roche est disponible en rouleaux.

D’autres sont disponibles en vrac, c’est le cas des granules et des flocons. Ceux-ci se placent aisément dans les combles. Les matériaux en panneaux ou en plaques sont vissés ou posés. Leur qualité d’isolation varie beaucoup. Quant aux matériaux en mousse tels que le polyuréthane, ils conviennent à tout type de volume.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire