Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

La cloison coulissante

Comparez les devis des pros près de chez vous.
prix cloison, séparation pièce, usage cloison coulissante, rendu 3D d'un intérieur avec une cloison coulissante

Les murs ou de cloisons fixes d’un logis peuvent faire l’objet d’un choix entre la cloison coulissante ou la paroi coulissante. Légère et déplaçable, la cloison coulissante permet de mieux gérer l’espace dont on dispose. C’est également un excellent moyen pour agrandir sans difficulté une pièce. On peut même valoriser pleinement les cloisons coulissantes en les transformant en placard, en bibliothèque ou autre, pour gagner encore plus d’espace.



Les différents modèles de cloison coulissante


On peut trouver plusieurs modèles de cloisons coulissantes qui peuvent se décliner en plusieurs matériaux comme le verre, le métal, le bois, le béton cellulaire, etc. Les matériaux de cloisons sont à choisir selon ses envies et l’utilisation qu’on veut en faire.



La cloison sèche


Une cloison sèche peut exister en deux types, tels que la cloison en plaques de plâtre (appelée placo) et la cloison en panneaux alvéolaires. La première garantit de bonnes isolations thermiques et acoustiques, car elle se présente sous la forme de panneaux associés à une structure métallique. La seconde est légère et économique, car elle se compose de plaques de plâtre réunies par une âme cartonnée prenant la forme de nids d’abeilles, fixée à un rail métallique.



La cloison à matériaux humides


Une cloison à matériaux humides s’assemble avec de la colle ou du mortier. Elle se constitue de différents matériaux comme les carreaux de plâtre, les briques, les pierres naturelles, les blocs de béton cellulaire, les pavés de verre… Ce type de cloison est plus solide et plus isolant. La cloison en blocs de béton cellulaire, en plus d’être ininflammable est légère, tout indiqué pour les sols qui ne supportent pas un poids trop important. Une cloison en pavés cloisonne l’espace et fait bénéficier de la lumière. Aussi, les carreaux de plâtre s’intègrent sans difficulté dans une salle de bains pour absorber l’humidité et la restituer si besoin est.



La cloison en bois


Pour ce type de cloison, l’ossature se compose de lambourdes ou de chevrons, recouverts de planches de bois ou de lambris. On peut également trouver des panneaux de bois recouverts de plâtre. Ce type de cloison présente l’avantage d’être légère et amovible. Il est important d’associer la cloison de bois d’un isolant végétal, minéral ou animal, pour apporter un confort thermique et acoustique assuré. Une recommandation quand même, il faut traiter le bois avant la pose. Une cloison en bois peut être en bambou pour être décorative et laisser passer la lumière.



Les classes de cloison coulissante


Les cloisons coulissantes se classent en 3 groupes : les parois coulissantes simples, les cloisons japonaises ainsi que les cloisons amovibles.



La paroi coulissante simple


La paroi coulissante simple désigne le modèle le plus courant de cloison coulissante. Son but principal est de pouvoir libérer de l’espace. Elle permet aussi à la lumière de passer sans encombre quand elle s’ouvre. Pour l’utiliser, il suffit de la faire coulisser pour qu’elle divise la pièce dans laquelle elle se trouve. Très esthétique, la paroi coulissante améliore le confort d’un logement.


On peut trouver 2 systèmes de coulissement pour les parois coulissantes simples, la cloison glisse entièrement dans le mur et devient invisible (le système de galandage) ou elle coulisse le long du mur (le système en applique).


Le système à galandage s’utilise généralement dans les logements neufs. Pour l’adopter, on doit réaliser de gros travaux pour libérer un espace de repli à la cloison. Dans les logements déjà achevés ou anciens, on utilise davantage le système de coulissement en applique. Même s’il est moins discret, il est plus facile à installer.



La cloison japonaise coulissante


À ses débuts, la cloison japonaise était faite de papier. Elle servait principalement à séparer le jardin de la résidence principale. De nos jours, la cloison japonaise coulissante est un accessoire de décoration et d’aménagement à part entière. Il est construit en panneaux de bois pleins ou en claustra. Elle a pour but de séparer une pièce en 2 tout en laissant passer la lumière. Elle peut aussi être adaptée et aménagée pour servir de dressing ou de placard de rangement.


Il existe 3 méthodes de pose pour la cloison japonaise coulissante : le rail haut, le rail haut avec bandeau ainsi que le rail haut avec 2 bandeaux. Le rail haut simple se décline en un système assez remarquable à l’œil nu. On le cache souvent derrière une autre cloison, une cloison de plaque de plâtre. Au contraire, les 2 autres systèmes sont invisibles s’ils sont installés avec la cloison dans une ouverture déjà existante. Le rail avec bandeau se caractérise par un système en applique dans lequel le mode de coulissement est dissimulé par le bandeau et un linteau. Pour un rail avec 2 bandeaux, les bandeaux situés de part et d’autre dissimulent le dispositif de coulissage. On peut aussi fixer la cloison japonaise directement au plafond.



La cloison amovible


Comme les autres types de cloisons, la cloison amovible a pour but de moduler l’espace et de l’aménager au gré de ses besoins et de ses envies. On peut citer 2 types de cloison amovible : la cloison amovible coulissante et la cloison amovible en accordéon.


La cloison amovible coulissante se place et fonctionne sur le même fonctionnement que la cloison japonaise. Toutefois, il peut se décliner sous la forme de panneaux miroirs qui auront le loisir de créer des jeux de lumière et d’ajouter une touche d’esthétique dans la pièce où la cloison est installée.


La cloison amovible en accordéon est souvent réalisée en métal, en PVC ou en vinyle. Pour fonctionner, elle se replie sur elle-même via un rail qui l’ouvre et la détend ensuite pour la fermeture.



Les prix d’achat des différentes cloisons coulissantes


À titre indicatif et informatif, quelques indications de prix de cloisons coulissantes sont données ci-après :




  • La cloison coulissante simple est proposée sous forme de kit à partir de 80 €. Les modèles standards prêts à monter sont accessibles avec un budget de 300 à 500 €.

  • La cloison japonaise prête à acheter se chiffre entre 400 et 4 000 €, le prix variant selon le matériau, les dimensions et le fabricant.

  • La cloison amovible en kit s’acquiert à partir de 80 € au minimum. Le modèle standard coûte, quant à lui, entre 300 et 500 €.

  • La cloison en accordéon s’achète à un prix très élevé qui peut atteindre les 2 000 €.


Les usages et emplois de la cloison coulissante


Si la base de l’utilisation d’une cloison coulissante est de séparer une pièce en deux parties distinctes, voici les quelques idées d’extension de son utilisation :




  • Dans la cuisine, la cloison coulissante peut servir à cacher le coin rangement des ustensiles pour être transformée elle-même en étagère sur sa face invisible. Sa face visible peut servir de tableau d’affichage de diverses notes pratiques comme le rappel des courses, les recettes, etc.

  • La cloison japonaise peut faire office de rideaux à installer à l’entrée de la salle de bains ou en face d’un lit. Une cloison japonaise en verre peut aussi s’utiliser comme un accessoire de décoration, afin de créer des jeux de lumière qui illuminent les couleurs et le style de la pièce.

  • La cloison coulissante peut jouer le rôle d’isolant phonique. Pour ce faire, il faut mettre entre le panneau de bois et la plaque de plâtre qui composent la cloison, de la laine de verre.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

Partager la découverte du moment :

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?
VOS AVANTAGES
Découvrez des perspectives supplémentaires

Explorez nos articles connexes pour en savoir plus !