La baie vitrée

Une baie vitrée désigne une surface vitrée généralement de taille imposante et reposant une structure solide. Elle peut se décliner en baie coulissante ou battante, selon les dispositions esthétiques de l’habitation. Une baie sert de fenêtre sur les espaces extérieurs, tout en assurant une luminosité permanente à son intérieur. Similaire à la porte-fenêtre par le confort de la vue sur lequel il s’ouvre, la baie vitrée offre une allure avant-garde à une habitation.

Bref, une baie vitrée peut apporter à l’habitation, à la fois de l’esthétisme et de l’économie énergie en éclairage. L‘installation d’une surface vitrée est vivement recommandée pour l’utilisation de l’énergie renouvelable, s’inscrivant ainsi dans la démarche du développement durable.

Le prix d’une baie vitrée selon les modèles

Pour budgétiser le prix de pose d’une baie, il faut avant tout, faire un choix au niveau du système d’ouverture, de nombreux coloris, de matériaux et de vitrages. Un tour d’horizon sur les prix des baies vitrées s’impose.

Le prix d’une baie vitrée coulissante

Si la maison le permet, la solution la plus esthétique est la baie coulissante. Cette dernière coulisse d’un vantail sur l’autre ou coulisse entièrement dans les cloisons. Ce système fait gagner de la place du fait de l’inexistence des battants et fait disposer de la surface vitrée la plus large possible. Cependant, dans le cas de travaux de rénovation, la pose d’une baie coulissante peut requérir plus de travaux d’installation, au niveau structurel.

Le prix d’une baie coulissante se situe entre 350 et 1 500 €.

Le prix d’une baie vitrée battante

Une autre variante disponible est la baie vitrée battante. Ce système est plus proche d’une porte-fenêtre et propose un ou deux vantaux, s’ouvrant avec des charnières. Ce système présente une pose bien plus aisée qu’une baie  coulissante. Il pose quand même des limites en termes de surface vitrée et d’espace libre au sol. Il serait plus approprié en travaux de rénovation.

Une baie battante coûte à partir de 150 à 600 €, en fonction du matériau choisi.

Le prix d’une baie vitrée en PVC

À l’identique des fenêtres, le PVC constitue le matériau le moins onéreux pour les menuiseries d’une baie. Une baie en PVC associe la technologie moderne à de très bonnes qualités d’isolation. De plus, les menuiseries en PVC sont simples à entretenir, sont assez durables et sont recyclables à 100 %. Comme inconvénients, le PVC pose de problèmes dans le cas d’une baie qui doit être ajustée à un espace non standard, en effet, le PVC est moulé en usine et ne peut plus se modifier. En outre, le PVC possède une résistance inférieure à celle du bois ou de l’aluminium doté de rupture de pont thermique.

Une baie en PVC s’acquiert à partir de 150 jusqu’à 1 000 €.

Le prix d’une baie vitrée en aluminium

L’aluminium est le matériau roi en matière de menuiseries pour les baies vitrées et les fenêtres. Dans la pratique, l’aluminium s’adapte à toutes sortes de baies vitrées, mais également à tous types de vitrage. Comme l’aluminium est très rigide, il convient à des surfaces vitrées importantes et des vitrages très épais. Sur l’aspect esthétique, l’aluminium est sobre et luxueux, pour se marier harmonieusement à n’importe quel intérieur. Les teintes peuvent être thermolaquées ou anodisées. L’aluminium garantit une très grande espérance de vie, ne se déforme pas et ne se ternit pas.

Pour une baie en aluminium, il faut compter un budget compris entre

 500 et 1 300 €.

Le prix d’une baie vitrée en bois

Sans aucun doute, le matériau le plus onéreux pour une baie est le bois. Ce dernier exige des essences particulières et des traitements adaptés. En effet, les surfaces doivent être traitées avec des procédés d’imprégnation naturels, pour pouvoir supporter la charge d’une baie vitrée. Le bois possède de nombreuses qualités, notamment son aspect noble, sa durabilité dans le temps, à condition d’en prendre soin. Le bois offre également une touche de chaleur inégalée, qu’on ne peut guère trouver chez les autres matériaux. Mieux encore, ce matériau offre également des propriétés d’isolation thermique bien élevées et un toucher extrêmement lisse et endurant.

Une baie en menuiseries requiert un budget compris entre 900 et 1 500 €.

La baie vitrée fixe

Comme son nom l’indique, la baie fixe ne s’ouvre pas. Elle est souvent utilisée pour remplacer les fenêtres aux endroits inaccessibles. Elle apporte de la luminosité et de l’esthétique à un intérieur. Côté prix, une baie fixe est moins chère qu’une baie coulissante. Pour profiter à fond de la luminosité conférée par une baie fixe, il faut privilégier une exposition sud. Cela génère aussi des gains thermiques en hiver. En effet, les rayons du soleil viennent frapper la surface vitrée, entraînant un apport de chaleur confortable et gratuit.

La pose d’une baie vitrée

Remplacer une baie déjà existante ne représente pas de travaux complexes. Dans la mesure où les dimensions ne changent pas, il reste à fixer la nouvelle structure sur l’ouverture, de positionner les vantaux et de réaliser certaines finitions comme la pose des  joints. Cependant, dans le cas d’une installation de baie dans un mur non percé, le travail est plus complexe. En plus de réaliser le percement, on doit renforcer la structure porteuse de la maison. Ensuite, on ne doit pas oublier de retravailler la maçonnerie pour effectuer l’installation de la baie proprement dite. Dans tous les cas, l’installation d’une baie est recommandée à être confiée à un spécialiste qui est en mesure de réaliser facilement l’installation et le remplacement d’une baie vitrée. On peut estimer qu’un devis d’installation de nouvelle baie vitrée démarre dans les 4 000 €.

Les outils à utiliser pour la pose d’une baie vitrée

Pour la pose d’une baie vitrée, le professionnel doit disposer de tous les outils nécessaires à savoir :

  • un mètre,
  • un niveau à bulle ou un fil à plomb,
  • un tournevis,
  • des vis,
  • un marteau,
  • des cales en bois biseautées,
  • une perceuse visseuse,
  • du mastic siliconé.

Les étapes de pose d’une baie vitrée

Si la baie vitrée est à poser à la place d’une ancienne fenêtre, le professionnel commence par enlever cette dernière. Ensuite, les étapes de travaux à suivre sont les suivantes :

  • Mesurer la hauteur et la largeur de l’emplacement de la baie vitrée.
  • Assembler les différentes parties du cadre de la baie vitrée.
  • Vérifier que le cadre est aux bonnes dimensions.
  • Présenter le cadre de la baie vitrée dans l’ouverture.
  • Utiliser les cales biseautées pour maintenir le cadre en place.
  • Forer des trous à la perceuse au niveau des traverses et des chevilles.
  • Percer des trous dans le mur, au travers du cadre de la baie vitrée.
  • Insérer les chevilles et les vis dans les trous effectués.
  • Veiller à ne pas visser à fond tout de suite. Il faut vérifier les niveaux à l’aide du niveau à bulle ou du fil à plomb.
  • Visser complètement le cadre.
  • Fixer les rails sur leur support au cas où la baie la vitrée comporte une partie coulissante.
  • Insérer les portes-fenêtres dans le rail supérieur, puis dans le rail inférieur.
  • Injecter du mastic siliconé dans l’espace entre le mur et l’encadrement pour assurer l’étanchéité de l’installation.

Laisser un commentaire

Fermer le menu