Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Le raccordement au tout-à-l’égout

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
tout à l'égout, Tuyau menant les eaux grises d'une maison vers les égouts

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Si le logement qu’on possède ou que l’on projette d’acquérir se situe dans une zone d’assainissement collectif, on doit se raccorder au réseau du tout à l’égout. Ainsi, on n’aura pas besoin de fosse septique ou de toute autre solution d’assainissement. Le tout l’égout désigne le réseau public de collecte des eaux usées, implanté par la commune. Ce type d’assainissement peut être séparatif pour distinguer les eaux usées et les eaux pluviales. Il peut également être unitaire pour évacuer ensemble les eaux usées et les eaux pluviales, via le même réseau. Pour s’y raccorder, on doit relier les évacuations de son logement à celle du réseau de la ville. Ce genre de raccordement peut aussi être dénommé viabilisations en bordure de terrain.



Les travaux de raccordement de l’habitation au tout-à-l’égout


Les travaux de raccordement d’une habitation au tout l’égout dépendent de sa situation. Ainsi, il faut au préalable effectuer un diagnostic d’assainissement établi par une entreprise spécialisée. Il permet d’informer de la conformité de l’installation ainsi que de sa bonne tenue. Pour faire le raccordement au tout à l’égout, il faut respecter certaines conditions telles que la suppression du raccordement des eaux usées vers la fosse septique et le raccordement sur le terrain et sur la voie publique. Les frais engagés pour de tels travaux se chiffrent entre 100 et 400 euros, le mètre linéaire. La taxe de raccordement est de l’ordre de 500 à 1 000 euros, en moyenne.



La réglementation du raccordement au tout-à-l’égout


Quelques règles sont à respecter pour réaliser le raccordement au tout à l’égout. Bien entendu, le raccordement est à faire avec l’autorisation de la mairie de la commune. On doit en profiter pour demander si le choix des professionnels de raccordement est entièrement libre ou s’il est imposé par la mairie. S’il est possible de faire appel à l’entreprise de son choix, il ne faut pas négliger de s’assurer de son professionnalisme. En effet, en cas d’incident pendant le raccordement ou d’un quelconque danger pour la faune, la flore et le réseau d’eau potable, la mairie fait intervenir un professionnel pour la réparation des dommages causés.


En cas de création d’un réseau de tout-à-l’égout par la commune, on dispose de 2 ans pour s’y raccorder, si on possède une installation individuelle. Une prolongation de 10 ans peut   être accordée dans certains cas.



Les dispenses de raccordement


L’obligation de raccordement possède des exceptions et quelques immeubles peuvent en être dispensés. Il peut s’agir d’immeubles non desservis par le réseau, car il n’existe pas d’accès à la voie publique. On peut également citer le cas d’un raccordement difficile à réaliser si l’immeuble bénéficie, en plus, d’une installation d’assainissement autonome conforme. Il en est de même du cas des immeubles qui se dégradent et dont le raccordement ne serait que superflu.



Possibilités de baisse de coût au raccordement au tout-à-l’égout


Pour pouvoir réduire les prix de raccordement au tout à l’égout, il est possible de faire soi-même certains travaux. Cependant, le raccordement proprement dit doit être fait par des professionnels. Ainsi, on peut creuser soi-même les tranchées, un travail laborieux qui peut être facilité par la location d’une mini pelle. Il incombe à soi-même de quantifier l’économie réelle à réaliser en tenant compte du temps, du coût de la location, de la prise en main de l’engin et de la durée totale du chantier.



Le choix de l’entreprise, souvent imposé par la mairie


On n’est pas toujours libre de choisir soi-même l’entreprise à laquelle on veut faire réaliser les travaux de raccordement. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Il y a la possibilité de recourir aux EPCI ou Établissements Public de Coopération Intercommunale. Ainsi, le particulier doit choisir parmi une liste d’entreprises possédant un agrément pour assurer le raccordement au réseau d’assainissement.


Il existe aussi des cas où le particulier peut choisir lui-même l’entreprise. Cependant, celle-ci doit effectuer les démarches auprès de la collectivité pour être habilitée à effectuer les travaux de raccordement au tout à l’égout. Une dernière éventualité est l’impossibilité de faire le choix, car la collectivité se charge d’imposer une entreprise qu’on doit rémunérer, pour faire les travaux.



Les conditions du raccordement


Le raccordement au tout-à-l’égout respecte quelques principes. Ainsi, il doit comporter sur la partie privée, une canalisation, qui amènera les eaux usées vers la partie publique, mais également sur la voie publique à laquelle le logement dispose d’un accès direct. Ainsi, le point de sortie du raccordement de l’habitation ne doit pas être plus haut que le piquage dans le réseau, soit le raccordement d’une canalisation à une autre. Pour la commune, le réseau des canalisations pour eaux usées doit présenter une pente de 3 % minimum.


Pour la réalisation du branchement, le professionnel veille à ne pas faire de coude à 90 °, mais un coude à 33 °. Dans la pratique, on doit bien comprendre que chaque coude ralentit le flux d’eaux usées. Si le flux ne jouit pas de la vitesse suffisante pour être acheminé dans le réseau, on peut faire face à un bouchage.



La déconnexion de la fosse septique


Avant le raccordement au réseau collectif, pour une habitation qui possède une fosse septique ou une fosse toutes eaux, son propriétaire devra la déconnecter pour ne pas impacter le fonctionnement de la station d’épuration. La déconnexion de la fosse septique ne doit pas poser de difficulté, car elle se résume à la vidange et à la désinfection du dispositif. Par ailleurs, il faut savoir que les boues stockées dans les fosses septiques doivent subir un traitement particulier.


La déconnexion de la fosse septique ou de la fosse toutes eaux s’effectue via la mise en place d’un « by-pass ». C’est une déviation installée dans le système d’évacuation des eaux usées qui a pour rôle de contourner la fosse septique. La déconnexion de la fosse septique se réalise par un conduit en PVC qui rejoint le branchement public. Cette conduite doit être en PVC gamme CR8 ayant un diamètre de 160 mm. On peut opter pour l’une des deux solutions possibles, dépendantes de la position du branchement public. La première hypothèse est que la fosse se situe dans l’axe du branchement. Le professionnel introduit la conduite en PVC à l’entrée de la fosse jusqu’à la sortie pour que la fosse ne soit plus utilisable.



D’autres possibilités


Dans l’hypothèse où la fosse ne se trouve pas dans l’axe, on posera la conduite en PVC à l’entrée de la fosse vers le branchement public. Quel que soit le cas, on peut toujours extraire la fosse. Cependant, un tel ouvrage est très important. Par ailleurs, faut obligatoirement combler le trou résultant avec de la terre végétale ou similaire. Un trou laissé en l’état est une source de danger pour son entourage. Notamment pour les enfants qui risquent la chute, la noyade ou l’intoxication au gaz. Il est également possible de conserver la fosse pour en constituer une citerne de récupération d’eau de pluie. A condition toutefois que la désinfection ait été complète et totale.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

prix fosse septique

La fosse septique

La fosse septique désigne un dispositif d’assainissement permettant d’épurer partiellement les eaux usées d’un logis, avant leur rejet dans la nature. Tendant à être remplacée par la micro-station d’épuration individuelle, elle a pour rôle de recueillir l’intégralité des eaux usées…

station d’épuration d’assainissement individuel, micro-station d'épuration

La micro-station d’épuration d’assainissement individuel

En raison du coût d’un raccordement au tout-à-l’égout, la station d’épuration d’assainissement individuel est une option plus économique pour toute habitation qui n’y est pas reliée. C’est un dispositif d’assainissement non collectif des eaux usées. On peut l’installer  uniquement sur…

prix micro-station d'épuration individuelle

Tout savoir sur la micro-station d’épuration individuelle

Pour rejeter les eaux usées, chaque foyer a le choix entre une fosse toutes eaux ou une micro-station d’épuration individuelle. Cette dernière, en remplacement de la fosse septique ressemble beaucoup à une station d’épuration urbaine, mis à part le fait…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *