You are currently viewing L’installation de gouttière

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’installation de gouttière est une étape indispensable à tout type de couverture. En effet, les gouttières ont pour rôle de permettre l’évacuation de l’eau de pluie qui ruisselle sur la couverture, de manière efficace et esthétique. Les gouttières peuvent afficher des possibilités esthétiques traditionnelles ou modernes comme le PVC, le cuivre, le zinc, l’acier ou encore l’aluminium.

Avant de se lancer dans les travaux d’installation de gouttières, effectués par un professionnel, on doit connaître les différents facteurs pouvant influencer le coût afin de bien maîtriser le budget à engager.

Le prix d’une gouttière en fonction des matériaux

Les différences de matériaux constituent largement et principalement les différences de prix d’une gouttière, le choix se faisant entre le PVC, le cuivre, le zinc, l’acier ou l’aluminium. Les différences entre ces matériaux sont liées à l’aspect esthétique et la durée de vie propre à chaque matériau.

La gouttière en PVC

On peut dire que le PVC est le matériau le moins onéreux qu’on peut envisager d’adopter. Les gouttières en PVC proposent les avantages d’être résistantes aux agressions chimiques, tout en étant faciles à installer et très légères. Cependant, elles sont limitées à une installation pendante, soit accrochées sous la toiture. Elles présentent une grande vulnérabilité aux variations de température ainsi qu’au poids, tel que celui de la glace ou de la neige. Les gouttières en PVC nécessitent une rénovation tous les 10 ou 15 ans. Le prix de ce matériau peut aller de 3 à 5 €/m.

La gouttière en acier

Les gouttières en acier sont plus résistantes, en comparaison aux gouttières en PVC, tout en offrant une esthétique similaire, surtout si elles sont couvertes d’une couche d’émail ou de résine thermoplastique. L’installation d’une gouttière en acier est conseillée en zones montagneuses, car elle fait preuve d’une grande résistance aux variations climatiques et au poids de la glace. Ce type de gouttière peut être aménagé de manière pendante ou rampante, soit installé sur la partie la plus externe de la toiture. Une gouttière en acier est accessible dès 7 €/m.

La gouttière en zinc

Les gouttières en zinc sont réputées pour être parmi les plus esthétiques. Elles possèdent une durée de vie moyenne, autrement dit, de 30 à 40 ans. Côté installation, les gouttières en zinc se posent de manière pendante ou rampante. Elles sont disponibles à un prix compris entre 5 à et 16 €/m.

La gouttière en aluminium

La gouttière aluminium est, avant tout, une gouttière moderne et esthétique. En effet, les gouttières aluminium peuvent adopter un très large panel de couleurs, notamment avec l’utilisation d’aluminium thermo laqué ou d’aluminium anodisé. Les gouttières en aluminium nécessitent une pose plus complexe, que ce soit en pendant ou en rampant. Dans la pratique, elles se réalisent en très peu de sections par une profileuse amenée sur le site du chantier. Les gouttières aluminium sont vendues entre 13 et 25 €/m.

La gouttière en cuivre

La gouttière en cuivre est la variante résolument luxe de gouttière. Son esthétique mêle le traditionnel et l’industriel, pour convenir généralement avec tous types de façade. Cependant, la gouttière en cuivre présente de grosses difficultés d’installation. Les professionnels soudent à l’étain les segments entre eux et anticipent la dilatation que doit subir le cuivre par les fortes chaleurs. La gouttière en cuivre est la plus coûteuse, pour se chiffrer à partir de 20 à 35 €/m.

L’installation d’une gouttière

La pose d’une gouttière se réalise idéalement par un professionnel et doit impérativement se faire dans le respect des normes de sécurité. On doit veiller à bien installer l’échelle ou l’échafaudage, de manière sûre. Comme évoqué précédemment, on dispose de deux solutions pour les travaux d’installation de gouttière, à savoir :

  • La pose pendante. Cette pose est la plus courante et s’adapte à tous les matériaux. On doit accrocher la demi-gouttière sous la toiture par des crochets, qui sont arrimés aux tuiles ou au parement sous toiture.
  • La pose rampante. Plus élégante, la pose rampante impose la fixation de la demi-gouttière sur l’extrémité des chevrons sur toiture. La gouttière se voit ainsi plus intégrée à la toiture tout en finissant visuellement la couverture.

L’installation d’une gouttière en PVC

Pour poser une gouttière en PVC, le professionnel doit fixer les différents éléments depuis le sol. Par la suite, il fixe les crochets à la gouttière et il emboîte les différents éléments de la gouttière ensemble. Une fois en hauteur, le professionnel effectue le tracé de la gouttière en mettant une pente d’environ 5 mm par mètre. Celui-ci détermine les repères des points de fixation des crochets selon un intervalle de 40 à 50 cm pour ensuite fixer les crochets à la toiture. Il installe ensuite un crochet à 5 cm de tout élément d’angle.

Le technicien tâchera d’effectuer les coupes nécessaires pour enchaîner avec l’assemblage des différents éléments. Cette étape se renforce à l’aide d’une colle spéciale PVC. La gouttière placée, il trace sur le mur, au fil à plomb, l’axe vertical pour la pose de la descente de gouttière. Il fixe les tuyaux de la descente avec des colliers en démarrant sous le manchon le plus haut. La pose de la descente se fait à 2 cm du mur et il faut l’emboîter dans le regard ou dans le collecteur. Au final, il faut visser les brides des colliers pour le renforcement de l’adhésion.

Le tarif de l’installation d’une gouttière

Le prix de pose d’une gouttière dépend surtout du type de gouttière envisagé. Dans tous les cas, on peut toujours faire jouer la concurrence en faisant appel à plusieurs devis et à les comparer, pour bénéficier du meilleur rapport qualité/prix.

Dans la pratique, le prix de pose d’une gouttière PVC, acier ou zinc est le moins cher, allant de 25 à 50 €/m. Au vu de la complexité de sa technique, la pose d’une gouttière aluminium ou cuivre coûte relativement plus cher, car ces gouttières requièrent une intervention spécialisée par la soudure ou le profilage. Il faut prévoir dans les 60 à 100 €/m.

L’estimation de la durée des travaux

La durée de pose de gouttières dépend en outre des matériaux utilisés. Les matériaux les plus rapides à mettre en place sont généralement le PVC, l’acier et le zinc. Ces matériaux permettent d’équiper une maison de 100 m², en une seule journée de travail. Les gouttières en aluminium et en cuivre se posent étant donné de leur mise en forme difficile. Ainsi, il faut compter au minium une intervention de 2 jours pour en installer sur une maison de 100 m². Il est également possible de procéder à quelques mesures de prévention contre la dégradation de vos toitures, comme le traitement anti-mousse, etc.

La surveillance régulière de la gouttière

Nombreux sont les ennemis du bon fonctionnement et de la durabilité d’une gouttière. Ce sont entre autres les feuilles mortes, les insectes ou les nids d’oiseaux. Leur accumulation a pour résultat d’engorger les rigoles et de boucher les descentes. Il convient alors de les inspecter au moins une fois par an. Dans tous les cas, la prévention est le meilleur des remèdes, cela se concrétise en disposant des grillages perforés sur les gouttières. Même s’ils peuvent être onéreux, ils offrent une protection efficace. Cependant, il faut procéder régulièrement à un nettoyage automnal.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire