Charpentes : les différents types qu’il faut connaître

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Il existe deux types de charpente généralement proposés, à savoir la charpente traditionnelle et d’autre part les fermettes. Trouvez ici ce qui distingue ces deux types de charpente mais aussi leurs atouts et leurs points faibles.

Caractéristiques des deux types de charpente

La charpente traditionnelle est le type de charpente ayant été principalement utilisé dans les anciennes demeures. En revanche, les fermettes proviennent d’une technique américaine des années 50 qui permet de fabriquer à l’avance des charpentes à prix abordable avec du bois de faible section. Une méthode de triangulation offre une robustesse de l’ensemble. A titre informatif, une société située dans la France de l’est a diffusé un spot publicitaire sans trucage dans lequel un char militaire traversait le toit d’une maison pourvue de fermettes rapprochées. De leur forme standard, la conception des fermettes convient pour soutenir un poids de 150 kg par m², c’est-à-dire en même temps la couverture ainsi qu’un plafond en plâtre. Ainsi, ne faites en aucun cas passer sur votre toit les AMX 30 !

Les points forts et points faibles des deux types de charpente

La fermette est une charpente bon marché. Elle se compose de bois de faible section. Les bois sont réunis par des agrafes avec des pointes non longues, cela permet d’éviter les fissures et favorise la solidité. Des isolants en vrac placés au dessus du plafond et coûtant peu chers assurent l’isolation.

Le plus grand point faible des  fermettes est qu’il est impossible d’aménager les combles même inutilisés pour y classer des objets.

Pour passer à travers les combles, les pieds doivent obligatoirement à placer sur les poutres, non sur le sol (qui est le plafond vu d’en bas),  en plaque de plâtre.

La charpente traditionnelle offre la possibilité d’employer toute la surface pour y réaliser des pièces. La charpente traditionnelle est juste un peu plus onéreuse que les fermettes, cependant étant donné qu’elle permet l’aménagement des pièces, le coût total est tout naturellement supérieur ! Il faudra notamment prévoir un surplus de 180 euros par m². A égale efficacité, en particulier en été, l’isolation des combles aménageables coûte incontestablement plus cher que l’isolation des combles perdus.  Un plancher hourdis au plafond est indispensable pour la charpente traditionnelle.

En outre, pour l’aménagement des combles, il faut réserver une hauteur du mur en plus, pour les toitures dont la pente est faible, ou encore une ouverture de type chiens assis.

Pour alléger et même éviter les traitements chimiques, certaines essences de bois sont à choisir. Cela n’est pas réglementaire mais se révèle profitable.

Les bordures de la toiture

Celles-ci protègent la maison du ruissellement et des précipitations sur les façades. Or, on les traite souvent sans suffisamment de  précautions. Parfois, elles font même l’objet d’interdiction par des réglementations régionales déraisonnables. Dans le cadre du devis de construction, n’oubliez pas de spécifier la largeur de ces bordures pour tous les murs de l’habitation et même les pignons.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire