Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Prix indicatifs pour une fosse septique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
prix fosse septique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La construction n’est pas tout à fait achevée si l’assainissement n’est pas au point, et pour cela, vous serez certainement amené à connaitre le prix de la fosse septique. A moins que vous ne soyez plutôt tenté par la micro-station d’épuration  individuelle.


Sinon, la fosse septique est un dispositif d’assainissement présent dans certaines habitations. Elle n’est plus installée en France, car elle ne traite que les eaux-vannes provenant des toilettes. Le traitement séparé des eaux usées est accepté dans la mesure où la fosse septique a existé auparavant. Pour une nouvelle habitation, seule la fosse toutes eaux est autorisée par la réglementation. En effet, celle-ci recueille et prétraite à la fois les eaux-vannes et les eaux ménagères.



Le fonctionnement de la fosse septique


La fosse septique se décline en un bac qui reçoit uniquement les eaux issues des toilettes. Ce sont les eaux-vannes, les eaux ménagères (celles de la cuisine et la salle de bain) recueillies dans un autre réseau. Ci-après les étapes résumant le principe de la fosse septique :




  • La séparation des solides et des liquides avec la décantation physique. La fosse septique agit en amorçant la décomposition des matières organiques existantes dans les eaux-vannes. Ainsi, les solides lourds se déposent au fond de la fosse pour former les « boues ». Les solides plus légers, notamment les graisses, demeurent en surface et forment l’écume. On note la présence de préfiltres qui permettent de retenir les particules solides ayant échappé à la fosse, pour qu’elles n’atteignent pas le champ d’épandage. Ces préfiltres sont constitués de pouzzolane ou de cassette en polyéthylène.

  • La digestion des solides via les bactéries anaérobies. Elles se développent dans les milieux dépourvus d’oxygène et sont omniprésentes dans les eaux usées pour digérer une partie des solides organiques se trouvant dans la fosse,

  • La ventilation de la fosse septique pour assurer l’évacuation des gaz nocifs.

  • Le traitement des eaux clarifiées dans le champ d’épandage.

  • Le déplacement des eaux usées clarifiées vers le champ d’épuration ou le champ d’épandage, pour y subir un traitement dans le sol.


Le champ d’épuration se compose d’un réseau de drains de distribution en plastique, placés dans des tranchées de gravier, sur une couche de sol.



Le dernier traitement


Dans le procédé d’assainissement des eaux usées, les bactéries présentes dans le sol et les tranchées s’alimentent de la matière organique que comportent les eaux usées. Elles ont pour rôle de transformer l’azote ammoniacal en nitrate, une forme largement moins toxique. Ainsi, les bactéries et les virus dangereux sont presque éliminés dans le champ d’épuration par filtration et absorption par l’environnement. Pour beaucoup d’habitants de zones rurales, on a souvent recours à la fosse septique par manque de raccordement à l’égout et à une station d’épuration.



Le prix d’une fosse septique selon les modèles


Même si la fosse septique se présente comme le modèle de fosse eaux usées le plus utilisé, il n’est plus proposé à la vente en France. La fosse toutes eaux vient à son remplacement. Cependant, par habitude, on utilise, de manière générique, l’expression fosse septique pour désigner n’importe quelle fosse eaux usées. Voici les caractéristiques et les prix indicatifs des fosses septiques couramment utilisées :



Le prix d’une fosse septique béton


Les fosses béton sont des fosses très résistantes, mais représentent un coût important, à cause de sa pose. Ce type de fosse est fabriqué avec de béton armé, traité spécifiquement pour résister aux contraintes techniques liées à un enfouissement de longue durée. Cette fosse présente toutes les fonctions nécessaires à un bon assainissement non collectif, tout en proposant une tenue dans le temps imbattable, sur sol très stable. À une fosse en béton est généralement intégrée une possibilité d’épandage, de vidange, de filtre, d’entretien réduit.


Comme inconvénients, les fosses septiques en béton sont très lourdes et ne peuvent pas être déployées sans l’aide d’un camion-grue ou d’une pelleteuse. Il faut ainsi vérifier l’accès au terrain pour ces engins.


Dans un devis prix de pose d’une fosse septique, le prix des fosses béton varie de 550 à 900 € selon leur capacité. Les litrages les plus habituels pour les fosses béton sont de 3 000 et de 4 000 L.



Le prix d’une fosse septique synthétique


La fosse septique synthétique est fabriquée à partir de plastiques ou de polymères. Elle se reconnaît à sa couleur noire ou grise, ainsi qu’à la légèreté de son bac. Elle constitue également l’équipement le moins cher dans l’estimation du prix de pose d’une fosse septique. Les plus résistantes sont fabriquées en polyéthylène et les moins chères en PVC. La fosse septique ne requiert pas nécessairement d’engins spécifiques pour être mise en œuvre. Cependant, la fosse septique plastique, surtout celle en PVC, est moins résistante à la déformation que les fosses en béton. Elle possède les mêmes équipements tels que le filtre, la vidange et le dispositif d’entretien simple.


La fosse synthétique est proposée à un coût compris entre 420 à 4 500 € sur un devis prix de pose d’une fosse septique. Elle est disponible dans les dimensions classiques de 3 000 l, 4 000 l et de 10 000 l.



La pose d’une fosse septique


La pose d’une fosse septique ne présente pas des travaux techniquement très complexes. Cependant, il faut tenir compte de la manipulation des engins nécessaires. De même que le respect des normes environnementales draconiennes et le confort d’utilisation. La taille d’une fosse septique dépend du nombre de pièces que comporte la maison, soit de 3 000 l et 4 000 l pour une habitation de 5 pièces et 1 000 l pour chaque pièce supplémentaire.


Les travaux commencent par le creusement d’une fosse d’une fois et demie plus large que le bac prévu à cet effet. Ce trou doit se situer à plus de 35 mètres d’un captage d’eau, à plus de 3 mètres d’un arbre ou du terrain voisin, et à plus de 5 mètres de la maison reliée. L’emplacement choisi doit aussi offrir un accès aisé pour la vidange.


Quand les travaux de creusement sont terminés, on doit impérativement tapisser le sol et les côtés du trou d’un drainage constitué de gravier, de sable et de géotextile. Enfin, la fosse toutes eaux peut être reliée à la maison et à un système d’épandage qui va se débarrasser des eaux prétraitées. Il faut aussi installer un accès vidange extérieur et le relier aux évacuations vidanges du bac.


Comme obligations, on doit installer tout un ensemble de filtres, d’une ventilation multipoint ainsi que d’un extracteur d’air.



Le tarif de pose d’une fosse septique


À moins qu’on soit déjà un professionnel du bâtiment, l’installation d’une fosse requiert les services d’une entreprise spécialisée. Les étapes à suivre imposent un professionnalisme à toute épreuve et à cet effet :




  • Les calculs préparatoires doivent être réalisés avec justesse par un professionnel des travaux d’assainissement. Il identifie les lieux de passage des canalisations, les dimensions à installer, la ventilation. Il s’occupe aussi de la réalisation d’un accès vidange pratique, l’épandage pour garantir le plus grand confort.

  • La réalisation d’une fosse, du système d’épandage, du système de vidange et du système de canalisations peut impliquer des engins de terrassement. Il est souvent de bonne pratique d’utiliser une pelleteuse de 10 à 15 t. Notamment pour l’installation d’une fosse bac béton en toute sécurité. Il est à noter que l’utilisation de ces engins implique un permis spécial, pour éviter les accidents.


Un professionnel de l’assainissement facture en moyenne un prix de pose de fosse septique de l’ordre de 4 000 à 7 000 €.



L’entretien et la vidange de la fosse septique


L’utilisation de toute fosse septique inclut un entretien qu’il ne faut pas négliger. Ainsi, il faut vidanger et nettoyer le bac à graisses tous les 6 mois, pour permettre un fonctionnement optimal. Par la suite, il faut nettoyer le préfiltre environ 2 fois par an. Ce serait judicieux d’en profiter pour vérifier l’état des matériaux filtrants. Enfin, il est obligatoire de réaliser une vidange de la cuve tous les 4 ans. Par ailleurs, on estime qu’une vidange s’impose quand les boues atteignent 50 % de la hauteur de la fosse. Les vidanges sont à faire réaliser par une entreprise spécialisée qui dispose d’un camion vidange. Ce dernier facilite le processus et permet de traiter les eaux usées après vidange.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

prix micro-station d'épuration individuelle

Le prix de la micro-station d’épuration individuelle

Le prix d’une micro-station d’épuration individuelle reste assez conséquent, mais les bénéfices de ce dispositif indépendant sont nombreux. On doit installer une fosse toutes eaux ou une micro-station d’épuration individuelle  lors de la construction d’un logement dans une zone non…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *