Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Faux plafond : les cinq idées reçues à son sujet

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .
faux plafond conseils et prix, faux plafond et cloison sèche

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Confortant l’isolation thermo-acoustique et à la fois esthétique, le faux plafond séduit de plus en plus tout en étant victime d’idées reçues. Réduire le niveau du plafond, dissimuler une isolation ou un dispositif d’installation lumineuse, remettre un plafond en meilleur état… Nombreux sont les motifs pour la pose d’un faux plafond. Esthétique, pratique et économique, le faux plafond est cependant accompagné de plusieurs idées préconçues, à cause d’une représentation quelque peu démodée. Des idées à bannir. Explications.


La mise en place d’un faux plafond offre de nombreux avantages, même si celui-ci n’est pas encore adopté dans les intérieurs design privilégiant la hauteur sous plafond. En effet, le faux plafond qui peut être traditionnel, c’est-à-dire à base de plaques de plâtre, ou plus récent tel que le faux plafond en PVC ou plafond tendu, offre la possibilité de camoufler les installations et branchements manquant d’esthétique comme le câblage ou encore les gaines. Par ailleurs, celui-ci aide à améliorer l’isolation acoustique et thermique d’une pièce et peut s’adapter à différentes structures de plafond. Cependant, le faux plafond ne cesse d’être affecté à des idées préconçues que sont les suivantes :



Idée reçue 1 : le faux plafond n’est pas si esthétique qu’on le prétend


Faux. Mais à condition tout naturellement que l’installation du faux plafond soit effectué par des spécialistes chevronnés ! Concernant les faux plafonds en plaques de plâtres, prenez garde à la disposition des joints. Le faux plafond a hérité de cette opinion défavorable d’être inesthétique de certains modèles anciens, installés dans des maisons au cours des années 60 et 70, de même que des faux plafonds en dalle de polystyrène utilisés dans des édifices publics. Ces derniers n’ont rien à voir avec un faux plafond installé par un professionnel ou un plafond tendu en PVC, moderne et design qui offrira un surplus esthétique à votre intérieur avec des teintes et des finissages personnalisables.



Idée reçue 2 : le faux plafond limite les espaces


Faux et vrai. L’installation d’un faux plafond va tout naturellement réduire le niveau de votre plafond, mais sa pose ne va pas pour autant aplatir votre pièce. Cela dépend de la manière dont ce dernier est intégré dans votre pièce, de son coloris, et de l’éclairage de l’espace… Des experts de l’aménagement seront à même de réaliser pour vous un aménagement valorisant les espaces de votre intérieur. Quoi qu’il en soit, un faux plafond qui dissimule certains aspects disgracieux aura un impact positif sur le volume de votre pièce.



Idée reçue 3 : la pose d’un faux-plafond s’avère difficile


Faux. Un faux plafond en plaques de plâtre ne génère pas de travaux difficiles. Cependant il est essentiel de soigner le niveau de finition. Et la mise en place des gaines et du câblage électrique que le faux plafond peut contenir est à réaliser par des mains expertes. Pour la pose d’un faux plafond tendu, il faudra obligatoirement solliciter les services de spécialistes qui tendront la toile de PVC sur votre plafond. Tout comme le faux plafond tendu, le faux plafond en plâtre peut s’adapter à différentes configurations de plafond, celui-ci est surtout adapté aux formes irrégulières ainsi qu’aux angles.



Idée 4 : L’intégration des éclairages dans les plafonds tendus est difficile à réaliser


Faux. Les plafonds tendus admettent très bien la mise en place d’équipements techniques comme les spots ou grilles d’aération. Il est donc possible de les installer dans toutes les pièces. En outre, son matériau qu’est le PVC ne requiert aucun entretien. En plus de cela, il s’adapte spécialement aux espaces humides tels que la cuisine ou encore la salle de bains.



Idée 5 : sa mise en place est onéreuse


Vrai et faux. Cela dépend du modèle de faux plafond que vous aurez choisi. Les faux plafonds en plâtres sont les plus économiques. Les plaques de plâtres coûtent en effet peu cher, entre 10 et 15 euros le m². Bien évidemment, le devis peut être plus important en fonction du niveau de difficulté du chantier. Il dépend donc de la technicité pour la mise en place des gaines et des câbles électriques. Mais encore de l’accessibilité difficile au plafond. Les plafonds tendus sont à ce jour encore les options haut de gamme. Pour leur pose, il faudra prévoir 50 à 100 euros le m². Cette solution est la plus chère mais cependant la plus originale.

Ne vous arrêtez pas là ! Explorez d’autres sujets

isolation plafond, Ouvrier installant un plafond tendu

Le plafond tendu

Le plafond tendu rehausse l’esthétique de votre décoration d’intérieur. C’est une solution à la fois tendance et moderne pour votre habitation. La réalisation d’un plafond ou la rénovation impose plusieurs travaux au niveau de l’isolation, du passage des câbles électriques…

homme installant un faux-plafond suspendu dans une chambre

Faux plafond tendu ou suspendu

Pourquoi ne pas rehausser l’esthétique de votre intérieur par un faux plafond suspendu ? Vous pouvez harmoniser le cadre de votre intérieur en y ajoutant un faux-plafond avec le teinte adapté et en ajustant les dimensions de vos pièces. Il…

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *